Une procession d'eau organisée dans la cadre de la fête du temple des rois Trân. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) - La fête du temple des rois Trân a débuté par un roulement de tambours, samedi soir 20 février (13e jour du premier mois lunaire), dans le district de Hung Hà, province de Thai Binh (delta du fleuve Rouge).

 Le président de l'Assemblée nationale Nguyen Sinh Hung y a envoyé une corbeille de fleurs. Tran Quoc Vuong, membre du Politburo et chef du Comité central de contrôle, et Vu Van Ninh, vice-premier ministre, étaient parmi les participants.

 A cette occasion, le vice-Premier ministre Vu Van Ninh a remis un certificat reconnaissant Hung Ha en tant que district répondant aux normes de la nouvelle Ruralité. Il s'agit du premier district de la province de Thai Binh à se voir remettre ce certificat.

Dans le cadre de cet événement, une kyrielle d'activités traditionnelles seront organisées jusqu'au 23 février telles que concours de préparation de riz, tir à la corde, démonstrations culturelles et artistiques...

La dynastie des Trân dirigea le Dai Viêt (nom du Vietnam à l'époque) de 1225 à 1400. Elle est considérée comme l'une des plus brillantes de l'histoire du Vietnam. Elle repoussa ​à trois reprises les envahisseurs Mongols, la plus importante bataille étant celle de Bach Dang, remportée par le généralissime Trân Hung Dao en 1288.

Si la province voisine de Nam Dinh est celle où la dynastie des Trân a été fondée il y a près de 800 ans, Thai Binh est la terre des ancêtres des Trân. Les rois Trân, tels Trân Thai Tông, Trân Thanh Tông et Trân Nhân Tông, ainsi que leurs reines, reposent à Thai Binh dans des tombeaux nommés Tho Lang, Chiêu Lang, Du Lang, Quy Duc Lang...

Ce complexe de temple et de tombeaux situé dans le hameau de Tam Duong, commune de Tiên Duc, district de Hung Hà, a été classé site national archéologique et historique. En 2014, la fête a été classée au patrimoine culturel immatériel national,​ tandis que la zone des temples et tombeaux a été reconnue en 2015 "vestige national spécial". -VNA