Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Hai Binh. Photo : VNA
"Une femme vietnamienne dupée et victime de la traite en Chine a été secourue et ramenée en sûreté à domicile", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Hai Binh, lors d'une conférence de presse périodique le 10 septembre.

Auparavant, le ministère des Affaires étrangères a reçu l’information sur une femme vietnamienne victime de la traite en Chine par le biais ​de la ligne rouge de protection des citoyens. Il s’agissait de Lam Bich Tuyen, détenue dans un lieu inconnu, dans la province de Fujian, en Chine.

"Immédiatement après avoir reçu l'information, le ministère a demandé à l'Ambassade du Vietnam à Pékin de travailler avec les organes compétents chinois pour vérifier les informations et secourir la victime", a dit Le Hai Binh.

"Le 4 septembre, l'ambassade du Vietnam, en collaboration avec la police de la province de Fujian, a aidé Lam Bich Tuyen à rentrer chez elle en sécurité", a-t-il ajouté.

Protection des ressortissants vietnamiens à l'étranger

En ce qui concerne la mort d'un ressortissant vietnamien lors d'un affrontement à Osaka, au Japon, le porte-parole a déclaré que le Consulat général du Vietnam à Osaka avait travaillé avec la partie japonaise pour confirmer l'information et prendre les mesures nécessaires afin de protéger les ressortissants vietnamiens impliqués dans l'affaire.

Selon le Consulat général du Vietnam à Osaka, la partie japonaise a confirmé que la victime est Nguyen Trong Tuan. Cependant, aucun autre détail n'a été révélé. L'enquête ​est en cours.

"Auparavant, le 9 septembre, les représentants  du Consulat général du Vietnam ont rendu visite à une autre victime, Trinh Hoai Nam qui se r​emet de ses blessures", a ​informé Le Hai Binh. Ils ont également demandé à la partie japonaise la permission de rendre visite aux autres victimes.

Le porte-parole a également ajouté que le Consulat général du Vietnam à Osaka a reçu l'ordre de suivre de près l'affaire tout en travaillant étroitement avec les organismes concernés dans le pays d'accueil et les familles des victimes pour organiser un service de sépulture pour les défunts et soutenir les blessés.

Le Consulat général a également rappelé à la communauté vietnamienne à Osaka de ​respecter strictement la loi du pays d'accueil et d'éviter que de tels cas se reproduisent. - VNA