vendredi 18 août 2017 - 21:28:45

Une diplomate vietnamienne décorée de l’Ordre du Mérite français

Imprimer

Mandaté par le président de la République française, l’ambassadeur Jean-François Girault a remis, lors d’une cérémonie organisée le 27 mars au Quai d’Orsay à Paris, les insignes de l’Ordre national du Mérite à Mme Nguyen Thi Bich Hue, ministre-conseiller de l’ambassade du Vietnam en France, pour ses grandes contributions à l’intensification des relations d’amitié et de coopération entre la France et le Vietnam.


Prenant la parole à cette occasion, M. Jean-François Girault, qui a été ambassadeur de France au Vietnam de 2010 à 2012, actuellement directeur du département Afrique du Nord et Moyen-Orient du ministère français des Affaires étrangères, a fait l’éloge des « qualités professionnelles et d’amitié » que Mme Hue a su valoriser pour le développement des relations entre les deux pays.

Diplômée de l’Académie de Diplomatie du Vietnam, Mme Nguyên Thi Bich Huê a été admise en 1991 au ministère des Affaires étrangères du Vietnam. Depuis, sa vie et sa carrière sont étroitement liées à la France et au développement des relations d’amitié entre les deux pays et les deux peuples. Les connaissances qu’elle a acquises à l’Académie de Diplomatie du Vietnam puis au sein de l’Ecole supérieure d’interprètes et de traducteurs de Paris (ESIT) et de l’Ecole nationale d’administration (ENA), notamment sur la culture française et l’organisation de l’Etat français, ont été mises au service de son travail en qualité de diplomate.

M. Girault a apprécié le savoir-faire de Mme Hue, sa maîtrise de la langue française, le tact avec lequel elle a évoqué de nombreux sujets, même les plus difficiles. « Elle sait toujours convaincre ses interlocuteurs, surtout ceux de l’ambassade de France, de la pertinence de sa position », a-t-il précisé.

Mme Elisabeth Laurin, directrice de la Direction de l’Asie et de l'Océanie au ministère français des Affaires étrangères, a estimé que cette décoration qui récompense une diplomate dévouée vise aussi à «honorer l’amitié entre les deux pays». Selon elle, Mme Hue a apporté des contributions importantes à l’organisation de l’Année croisée France-Vietnam 2013-2014 comme à celle de plusieurs visites de haut rang de dirigeants des deux pays.

Son avis a été partagé par l’ambassadeur du Vietnam Nguyên Ngoc Son qui a souligné le travail depuis près de 3 ans de Mme Hue à la tête de la Chancellerie politique de l’ambassade du Vietnam en France. « Elle et son équipe ont à traiter un très grand volume de dossiers, car la France est un des grands partenaires du Vietnam. Ce travail demande beaucoup d’investissement en terme de temps, d’énergie, de compétences, mais aussi de passion. Avec toute l’équipe, Mme Hue est parvenue à les gérer. Les efforts sont certes collectifs mais elle laisse toujours son empreinte dans les dossiers, à citer, entre autres, la préparation de la signature du Partenariat stratégique, la visite du Premier ministre vietnamien en France, ou encore l’organisation de l’Année croisée Vietnam-France ».


« En outre, elle sait partager avec son entourage, ainsi que son amour pour la France et pour la langue française. Elle inspire les gens qui travaillent avec elle, notamment ses jeunes collègues, par son enthousiasme, son dynamisme, son esprit d’ouverture et son exigence dans le travail », a-t-il poursuivi.


« Présente aux grands événements bilatéraux depuis plus de 20 ans, elle est maintenant considérée comme un témoin d’une partie des relations vietnamo-françaises. La distinction qui lui est décernée aujourd’hui rend hommage à son dévouement et à son engagement dont elle fait preuve depuis plus de 20 ans pour le renforcement des relations entre le Vietnam et la France », a-t-il ajouté.


Très émue, Mme Hue a exprimé sa joie et son honneur de recevoir cette distinction. Elle a souligné que cette décoration est une « preuve de l’amitié entre la France et le Vietnam, la preuve de la bonne relation entre nos deux pays devenus maintenant partenaires stratégiques ».


Elle s'est notamment rappelé de son professeur de français, Mme Colette Laplace à l’ESIT, et de son chef direct, Mme Ton Nu Thi Ninh, ancien ambassadeur du Vietnam en Belgique et près l’Union européenne, des femmes grâce auxquelles elle a pu maîtriser les subtilités de la langue française et acquérir les qualités d’un bon diplomate. Elle a affirmé que de tout son cœur et en toute responsabilité, elle fera de son mieux pour contribuer davantage à l'approfondissement des relations d’amitié et de coopération entre le Vietnam et la France. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres