Le vice-ministre vietnamien de la Sécurité publique Nguyên Van Thành. Photo: VNA.

Lyon (VNA) - Sur invitation du secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock, le général Nguyên Van Thành, vice-ministre vietnamien de la Sécurité publique, a travaillé le 16 décembre dans la ville française de Lyon avec le Secrétariat général d’Interpol.

Cette visite de travail était consacrée au renforcement des activités de coopération entre le Vietnam et le Secrétariat général d’Interpol, parmi lesquelles l’amélioration de la qualité de coordination et de l’échange d'informations sur la criminalité, l’intensification de la prévention et de la lutte contre la criminalité transnationale, etc. Il s’agissait de la première visite de travail de responsables du ministère vietnamien de la Sécurité publique au siège d’Interpol depuis son adhésion à cette organisation internationale en 1991.

Lors de la rencontre, le secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock, a présenté ​quelques-unes des plus belles performances de l’Organisation internationale de police criminelle cette année dans la collaboration avec les pays membres concernant la prévention et lutte contre la criminalité transnationale. Avec sept bureaux de liaison à travers le monde, Interpol est considéré comme un opérateur global visant à élaborer un cadre de coopération effectif, et à soutenir les forces de maintien de la sécurité publique et de l'ordre des pays membres.

Jürgen Stock a affirmé, à cette occasion, que les évolutions complexes de la situation régionale et internationale et l’escalade du terrorisme, l'augmentation des risques de sécurité non traditionnelle et de la criminalité organisée, obligeaient nécessairement les pays membres à promouvoir le partage mutuel de l’information et des documents, de mettre en vie des centres d’opération régionaux, ainsi que de construire un programme d’action détaillé dans la formation des ressources humaines et le perfectionnement des compétences professionnelles.

Le secrétaire général d’Interpol a également pris en haute considération la coordination étroite du Ministère vietnamien de la Sécurité publique avec cette organisation internationale dans la prévention et la lutte contre la criminalité organisée et transnationale, les infractions relatives aux produits stupéfiants, à la cybercriminalité, etc. Il a ensuite demandé au Vietnam d’envoyer plus d’officiers spéciaux en vue de travailler au Complexe global d’Interpol - dont le siège est à Singapour - et au Bureau de liaison d’Interpol pour l’Asie-Pacifique à Bangkok.

Pour sa part, le vice-ministre de la Sécurité publique Nguyên Van Thành a hautement apprécié les initiatives du secrétaire général d’Interpol Jürgen Stock sur la restructuration organisationnelle du Secrétariat général d’Interpol, ainsi que les réalisations remarquables dans la coordination bilatérale durant ces derniers temps.

Le même jour, la délégation ​vietnamienne a eu des entretiens avec diverses divisions d’Interpol dans le but de discuter de la mise en œuvre des projets de coopération en Asie-Pacifique. -NDEL/VNA