samedi 19 août 2017 - 03:09:45

Une classe d’alphabétisation pour les enfants défavorisés au cœur de Hanoi

Imprimer

La classe d’alphabétisation du Centre de formation continue Nguyên Van Tô, à Hanoi, permet à des enfants démunis d’apprendre à lire, à écrire... et à vivre.

La plupart des élèves sont habitués au son des tambours. Pourtant, les élèves de la classe d’alphabétisation du Centre de formation continue Nguyên Van Tô, dans l'arrondissement de Hoàn Kiêm, au centre de Hanoi, leur attribuent une signification bien particulière. Cette classe réunit 17 élèves de tous âges (de 6 à 20 ans). Issus de situations très différentes les unes des autres, ils ont une aspiration commune : celle de savoir lire et écrire pour devenir des citoyens utiles à la société.

L’enseignante Dang Lê Thanh, qui est chargée de cette classe depuis plusieurs années, raconte que chaque élève porte en lui une histoire singulière et émouvante. Mua Thi Sai, de l’ethnie H’Mông, domiciliée dans le district de Yên Minh, province montagneuse de Hà Giang (Nord), en est un exemple. En raison des conditions difficiles de sa famille, elle n’a pas pu aller à l’école. Heureusement, à l’âge de 13 ans, Sai a été envoyée au Centre de formation continue Nguyên Van Tô.

Actuellement, elle commence à apprendre ses premières lettres. Optimiste sur son avenir, elle déclare : «Je vais faire de gros efforts pour pouvoir passer mon bac avant de suivre un cours d’apprentissage pour pouvoir me débrouiller».

Ses deux amis de classe, Hùng et Huy, ont connu le même sort. À 10 ans, ils ont dû gagner leur vie grâce à la vente de journaux et de tickets de loto. «Nous sommes très heureux d’aller à l’école. Notre rêve s’est enfin réalisé», partagent-ils.

Selon l’enseignant Pham Duc Nam, directeur du Centre, ces élèves démunis doivent travailler pour gagner leur vie en dehors des heures de cours. C’est pour cette raison que leur niveau d’alphabétisation reste faible.

À la différence des autres classes, la classe d’alphabétisation mélange des élèves allant de la 1re à la 5e année d’étude. Les enseignements rencontrent donc beaucoup de difficultés : «Pour cette classe spéciale, les enseignants doivent trouver une méthodologie convenable à tous. Il faut surveiller de très près chaque élève», explique l’enseignante Dang Lê Thanh.

Le Centre de formation continue Nguyên Van Tô s’est donné pour objectif de leur apprendre à lire et à écrire couramment. Néanmoins, les enseignants tentent aussi de leur faire parvenir des connaissances sociales et de les aider à mieux communiquer pour bien s’intégrer et devenir de bons citoyens. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres