vendredi 23 juin 2017 - 12:17:29

Un photojournaliste de la VNA expose des moments historiques du pays

Imprimer

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le 10 avril, au Musée des forces armées du Sud oriental à Hô Chi Minh-Ville, une exposition photographique sur les moments historiques du photojournaliste Minh Lôc, retiré aujourd’hui, de l’Agence vietnamienne d’Information (VNA), a ouvert ses portes au public. Elle présente plus de 120 clichés illustrant la lutte des combattants et du peuple vietnamien contre l’invasion américaine, puis le conflit à la frontière sino-vietnamienne, de 1962 à 1984.

L’exposition de clichés du photojournaliste Minh Lôc est déjà un succès auprès du public.

Le photographe Minh Lôc a passé dix ans (1962-1972) dans les mines de Quang Ninh (Nord) à faire des reportages. Pendant toutes ces années, il a foulé la plupart des lieux inscrits dans l’histoire de cette province. Son appareil photo a immortalisé la vie quotidienne et le travail dans de nombreuses mines de charbon, dont celles de Vàng Danh, Deo Nai, Mao Khê, Thông Nhât, Hà Tu, et Coc Sau, mais aussi dans les maisons sur pilotis de Cua Ông.

Durant la première guerre de dévastation du Nord provoquée par l’impérialisme américain, il est resté aux côtés des militaires et des mineurs, surmontant nombre de dangers et de difficultés pour saisir de manière admirable les moments glorieux de l’armée et du peuple vietnamiens dans leur lutte anti-américaine.

Le 19 mai 1972, Minh Lôc a quitté Quang Ninh pour suivre les atrocités de Vinh Linh, province de Quang Binh (Centre), connaissant alors une vive nostalgie, car «la terre de minerais de Quang Ninh m’a nourri et m’a fait grandir», a-t-il confié.

En cinq mois de travail rigoureux sur le front de Vinh Linh, réalisant plusieurs photos qualifiées de «plus actuelles que le feu», il a reçu un ordre de retour à Hanoï en octobre 1972. Là, durant les douze jours et nuits de l’opération Linebacker II en décembre 1972, une opération de zone d'exclusion aérienne menée par la 7th USAAF et la Task Force 77 de la Navy contre la République démocratique du Vietnam, Minh Lôc a immortalisé les crimes de l’impérialisme américain à Hanoï et les pluies de bombes. Les photos d’avions américains abattus ont été aussi immortalisées, notamment le fameux cliché du B52 abattu et tombé dans le village de fleurs de Ngoc Hà.

Début 1973, le photojournaliste a quitté Hanoï pour s’investir sur les champs de bataille du Sud. À partir du 4 avril 1975, il a suivi les troupes vietnamiennes de la province de Tây Ninh (Sud) à Saigon (ancien nom de Hô Chi Minh-Ville), où il était présent lors de la reddition du président Duong Van Minh.

La guerre achevée enfin, Minh Lôc est retourné à plusieurs reprises dans les zones de combat qu’il avaient fréquantées, comme son voyage en 1980 sur les terres minières de Quang Ninh avec les photographes célèbres Vo An Ninh et Lâm Hông Long, ou encore celui en 2013. Il a continué à capturer des images pleines de vie, saisissant le développement rapide de ces terres, comme en témoigne, par exemple, sa remarquable photographie «Ha Long dans le passé et au présent».

Toutes les photographies de Minh Lôc retranscrivent des moments historiques. Elles représentent les moments d’une terre, de certaines personnes, ainsi que la vie professionnelle de cet artiste hors pair.

Clôture le 30 avril. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres