vendredi 18 août 2017 - 00:17:39

Un pétrolier malaisien porté disparu avec 22 membres d’équipage

Imprimer

Selon le Bureau maritime international (IMB en abréviation anglaise), un pétrolier battant pavillon malaisien a été porté disparu le 14 juin au large du Sud de ce pays. Ce navire-citerne baptisé MT Orkim Harmony a probablement été attaqué par des pirates.

Selon Noel Choong, chef du Centre d'information sur les pirates de l’IMB, la dernière communication avec le commandant de bord du pétrolier MT Orkim Harmony remonte à la soirée du 11 juin. Le média malaisien citant les propos d’un agent de la garde-côte de ce pays a précisé que la communication avec ce navire avait été perdue en Mer Orientale, au large de l’Etat de Johor. L’alerte a ensuite été envoyée à tous les navires dans la région pour les prévenir d'éventuelles attaques.

Le Premier ministre malaisien Najib Razak a exprimé sa sympathie sur sa page facebook et prié pour la sécurité et la santé de l’équipage, composé de 22 personnes dont 16 Malaisiens.

D’après IMB (dont le siège est à Londres, Royaume-Uni), depuis deux ans, les pirates affectionnent de plus en plus les zones maritimes en Asie du Sud-Est, en s'attaquant notamment aux pétroliers de petite taille. Au premier trimestre de l’année, on a recensé en moyenne une attaque toutes les deux semaines dans la région. Ces derniers temps, il y a eu 38 affaires de piraterie, soit 70% du total dans le monde.

Grâce au renforcement des patrouilles maritimes, la piraterie a reculé lors de la précédente décennie. Néanmoins, comme il a été souligné, elle a de nouveau tendance à augmenter. Le détroit de Malacca, le large de la Malaisie et de l’Indonésie sont des lignes commerciales internationales très importantes qui attirent la convoitise de personnes mal intentionnées. Ce qui explique la présence en nombre de pirates. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres