jeudi 29 juin 2017 - 17:42:51

Un jeune vietnamien maître du clavier à Stockholm

Imprimer

Hanoi (VNA) -  Le pianiste Luu Duc Anh, étudiant de l’Académie de musique de Malmö en Suède, a remporté le premier prix au 6e Concours international de piano de Stockholm, dans la catégorie des 19-30 ans.
 
Luu Duc Anh a donné de nombreux récitals et concerts au Vietnam et à l’étranger. Photo: CVN
 
Le concours, qui a eu lieu entre les 25 et 28 mai, a attiré 300 pianistes venus de nombreux pays, dont Russie, Allemagne, Chine, États-Unis, Norvège, divisés en cinq groupes d’âge.

Luu Duc Anh suit une formation postuniversitaire à l’Académie de musique de Malmö, en Suède, sous la houlette du Professeur Hans Palsson. Au Vietnam, il a été entraîné par le Pr. Trân Thu Hà et son père, le Pr. Luu Quang Minh, un des meilleurs artistes et enseignants d’accordéon et de jazz au Vietnam.
 
Un talent précoce devenu phénomène
 
Né en 1993 à Hanoï, le jeune homme a commencé à apprendre le piano dès l’âge de 5 ans. Il a ensuite étudié à l’Académie nationale de musique du Vietnam à partir de l’an 2000. Il a été reconnu comme l’un des plus brillants étudiants de sa génération. En 2011, il  a été diplômé (avec mention «Excellent») à l’Académie nationale de musique et a poursuivi ses études au Conservatoire royal de Liège-Belgique, dans la classe de Jean Schils.

Duc Anh a remporté plusieurs prix et distinctions, dont le deuxième prix au concours «Classical Sonat» en 2009 à Sydney (Australie), le deuxième prix au 1er Concours International de Hanoï en 2010,  le deuxième prix au concours de piano Leopold Godowsky, en Pologne en 2014, et le premier prix au concours de piano Andree Charlier en Belgique en 2016.

En 2015, il a fait partie des cinq meilleurs étudiants de l’Académie de Liège pour participer au concours de la Classic Academy de l’Orchestre Philharmonique Royal.

Il a également fait de nombreux récitals et concerts en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Suisse et au Japon, et a participé à des masterclasses avec des pianistes très connus comme Dang Thai Son, Avedis Kouyoumdjian et Tibor Szasz. – CVN/VNA
 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres