Hanoi (VNA) - Truong Công Hiêu est un grand contributeur de l’industrie de la frappe de monnaies. Grâce à lui, la société Royal Canadian Mint est reconnue comme l’un des établissements de monnayage les plus importants et les plus polyvalents au monde.

Le Dr Truong Công Hiêu devant le centre d’excellence en recherché et développement au Canada. Photo : CTV/CVN

Le Canadien d’origine vietnamienne Truong Công Hiêu est l’homme derrière les innovations technologiques de la société Monnaie royale canadienne (anglais : Royal Canadian Mint), qui produit toutes les pièces de monnaie au Canada.

Dans le livre intitulé Royal Canadian Mint 100 years of history (100 ans d’histoire de la Monnaie royale canadienne), il est reconnu en tant que père du procédé de placage multicouche de cuivre et de nickel sur l’acier. Il a aussi dirigé maintes équipes d’ingénieurs dans le développement de la technologie des pièces holographiques, l’affinage de l’or au degré 99999, l’imagerie virtuelle au laser et tant d’autres innovations qui ont valu à la Monnaie royale canadienne sa réputation d’excellence technique en monnayage.

Icône de la frappe de la monnaie

En 35 ans de carrière à la Monnaie royale canadienne, le Dr Công Hiêu a déposé plus de dix brevets d’invention. Sa technologie de placage multicouche de cuivre et de nickel sur l’acier est appliquée dans de nombreux pays et territoires, dont Singapour, la Nouvelle-Zélande, la Barbade, le Ghana, l’Éthiopie, la Thaïlande, les Philippines, le Venezuela, Panama, l’Albanie et les Émirats Arabes Unis.


Monnaie royale canadienne est à l’avant-garde dans la fabrication de pièces de monnaie. Photo : CTV/CVN

«Ces 40 dernières années, la personne qui a contribué le plus à l’avancement de l’industrie de la frappe de la monnaie dans le monde, est sans doute le Dr Công Hiêu, de la Monnaie royale canadienne», a écrit l’Allemand Albert M. Beck, président et fondateur de World money fair international à Berlin (Foire internationale de la monnaie), dans son livre Story of world money fair (Histoire de la foire mondiale de la monnaie), publié en 2012.

«Je pense qu’il est l’icône de l’industrie de la frappe de la monnaie. Et ceux qui veulent savoir les tendances comme les nouvelles techniques en la matière dans les années à venir ont tout à gagner à lui demander directement», a-t-il commenté.

Pour honorer les contributions du Dr Công Hiêu durant ses 30 ans à la Monnaie royale canadienne, cette dernière a bâti un centre d’excellence en recherche et développement baptisé Centre d’excellence Hiêu C. Truong, Ph. D.. Entré en service en 2013, cet établissement vise à renforcer la compétitivité de la Monnaie royale canadienne, lequel passe par l’amélioration des technologies de placage de pointe, le perfectionnement de la qualité et des caractéristiques de sécurité des pièces de circulation et numismatiques et la création de nouveaux processus plus efficaces.

«Le Centre d’excellence Hiêu C. Truong, Ph. D. double la capacité de la Monnaie à innover et ouvre la voie à des possibilités nouvelles et stimulantes pour la mise en marché de nos technologies et de nos processus brevetés, au bénéfice de nos clients du secteur du monnayage des quatre coins de la planète», a déclaré Ian E. Bennet, ancien président de la Monnaie royale canadienne.

Bien que très occupé par son travail, Truong Công Hiêu est très actif au sein de la communauté vietnamienne au Canada. Il a joué le rôle de conseiller du Comité de construction du centre Van Lang, un établissement réservé à des familles vietnamiennes à faible revenu et à des personnes âgées. Il a également collaboré avec l’Église bouddhique du Vietnam dans la construction à Ottawa de la pagode Tu An. -CVN/VNA