Pham Huy et son produit bras robotisé. Photo: NDEL

Hanoi (VNA) - Après de nombreuses années de recherche, à l’aide de ses professeurs et ses amis, Pham Huy, du lycée du chef-lieu de Quang Tri, province du même nom, a fabriqué un « bras robotisé pour les personnes handicapées ». Son produit a remporté le premier prix au concours scientifique et technique de niveau national pour les lycées de la région Nord (VISEF). Il participera au concours international scientifique et technique 2017 (ISEF).

Aider des personnes handicapées

« Le Vietnam, notamment Quang Tri, compte de nombreuses personnes handicapées, victimes de bombes, de mines, d​'accidents de la circulation...  mais peu disposent d'outils d’assistance dans leurs activités quotidiennes. J’ai regardé un programme télévisé parlant d'un bras robotisé pour les handicapés fabriqué par un Américain lorsque j’étais en 8e classe. ​Le prix de ce bras étant trop élevé par rapport au revenu des Vietnamiens, ​j'ai eu l’idée de le fabriquer".

Du rêve à la réalisation

Avant de concevoir le produit, Pham Huy a fabriqué des bras robotiques industriels, des mains robotiques imitant les mains des hommes.

Après avoir fini ce produit, lui et son professeur l’ont ​ testé à l’Association des personnes malvoyantes de la commune de Hai Tho, district de Hai Lang, et ont reçu des compliments.

Pham Huy a continué d’améliorer son produit, avant de présenter  à son lycée​ l’idée de particip​er aux concours de création scientifique et technique de niveau provincial comme national. Son rêve est devenu réalité lorsqu’il a remporté le prix de champion du concours scientifique et technique de niveau national pour les lycéens 2016, organisé par le ministère de l’Éducation et de la Formation et le comité populaire de la province de Phu Tho. Après ce concours, il a reçu les félicitations de nombreux chercheurs.

Avec d’autres produits excellents, Pham Huy a été envoyé aux États-Unis  par le ministère de l’Éducation et de la Formation pour participer au concours scientifique et technique international (Intel ISEF).

« J’espère qu’un individu ou qu’un collectif se joindra à moi pour développer ce produit, ​afin qu’il puisse être largement utilisé par les handicapés », a-t-il révélé. -NDEL/VNA