jeudi 24 août 2017 - 11:45:09

Truong Tan Sang en visite de travail dans la province d’An Giang

Imprimer

Le président Truong Tan Sang s’est rendu le 28 janvier à An Giang (delta du Mékong) pour contrôler les activités de développement socio-économique, de maintien de la défense et de la sécurité de cette province, considérée comme le "grenier à riz" du pays.

Le chef de l'Etat a visité un champ de riz à haut rendement dans la commune frontalière d'An Nong du district de Tinh Bien, ce dernier partageant plus de 6 km de ligne frontalière avec la province cambodgienne de Ta Keo. Il a suggéré aux agricultures d'accroître la valeur et la productivité des récoltes, notamment dans le contexte où le Vietnam devra faire face à l'âpre concurrence de producteurs étrangers et où il s'intégre plus profondément à l'économie régionale et mondiale.

Il est allé au poste-frontière international de Tinh Bien, limitrophe du district de Krivong, où le commerce transfrontalier s'est chiffré à 111 millions de dollars l'année dernière. Ces derniers temps, les relations entre les autorités et les habitants de part et d'autre de la frontière se sont bien développées.

Il a appelé les soldats affectés au poste de garde-frontière de Tinh Bien à cultiver l’amitié avec les Cambodgiens, à aider les habitants à repousser la pauvreté, à lutter efficacement contre tous les types de criminalité.

Lors d'une séance de travail avec avec les autorités provinciales, le chef de l'Etat a demandé à An Giang, une des quatre provinces de la région économique clé du delta du Mékong, d'augmenter la productivité agricole via l'application des progrès scientifiques et technologiques. Il a également proposé aux ministères concernés de lever les difficultés auxquelles se heurtent les entreprises, notamment dans le secteur agricole.

Avec 80% de sa superficie consacrée à l'agriculture, An Giang a un poids économique important dans le delta du Mékong. Limitrophe du Cambodge, elle occupe également une position stratégique en termes de défense et de sécurité. Grâce à l'application des hautes technologies, An Giang a réussi à développer 34.200 ha de rizières de grande superficie, permettant une hausse de 20% du revenu pour les agriculteurs.

Plus tôt, le chef de l’Etat s’était rendu à l’évêché de Long Xuyen pour présenter ses vœux de Nouvel An lunaire. Il avait expliqué aux catholiques la politique extérieure du Parti et de l’Etat, notamment celle vis-à-vis du Vatican, en les invitant à contribuer plus activement à l’édification nationale. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres