Hanoï (VNA) - Selon TTR Weekly, un site spécialisé dans le tourisme sur l’ASEAN, le secteur touristique du Vietnam prévoit d’atteindre 35 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020.

Trek en contrebas de Sa Pa. Photo: Internet
TTR Weekly a également estimé que le tourisme du Vietnam connaît la croissance la plus rapide parmi les pays membres de l’ASEAN. Le Vietnam va devenir le rival de la Thaïlande en termes de taux de croissance annuel du tourisme.

Le Vietnam table sur l’objectif d’atteindre 17-20 millions de touristes étrangers et 82 millions de visiteurs vietnamiens, une contribution de plus de 10% au PIB, un chiffre d’affaires de 35 milliards de dollars, des exportations de 20 milliards et la création de plus de 4 millions d’emplois.

Pour ce faire, le politburo a défini huit groupes de mesures dont la restructuration du secteur, l'intensification de la promotion de l'image du pays, la création d’un environnement favorable aux entreprises pour l'essor du tourisme, le développement du personnel, le renforcement des capacités et de l’efficacité de la gestion étatique du tourisme.

Le Vietnam est déterminé à rivaliser avec la Thaïlande pour devenir la première destination dans l'ASEAN ces dix prochaines années. Pour cela, le prix de l'électricité dans les hôtels et autres installations sera réduit afin d'attirer les investisseurs. Le gouvernement va également promulguer des taxes foncières favorables aux projets touristiques. En outre, le Vietnam va simplifier les procédures d’octroi de visa.

Les compagnies aériennes sont également encouragées à ouvrir de nouveaux vols reliant le Vietnam et les marchés importants pour le tourisme.

Le Vietnam fera également appel à l'investissement dans le développement de projets intégrés et de services touristiques, de centres commerciaux, de centres de divertissement dans les régions clés.

En 2016, le Vietnam a accueilli plus de 10 millions d’arrivées internationales (+25% en un an), servi 62 millions de touristes vietnamiens, et réalisé 400.000 milliards de dôngs de recettes touristiques, soit 6,8% du PIB national. -CPV/VNA