Les visiteurs à la grotte de Khe Van. Photo: NDEL.
Quang Nam (VNA) - Venir en touriste à Binh Liêu, province de Quang Ninh (Nord-Est) sans passer par les grottes Khe Van, Khe Tiên, le mont Cao Xiêm, le terrain de pierres sur le mont de Cao Ba Lanh, les rizières en terrasse, la maison communale Luc Nà, le banian magique... parait impensable.

Les paysages des montagnes, les forêts, les habitants locaux accueillants seront une découverte intéressante pour chaque visiteur.

À l’heure actuelle, les ethnies du district de Binh Liêu préservent et valorisent leurs traits culturels représentatifs tels que le chant «hat then» (chant rituel des Tày), la fête de «Soong co» des San Chi, la fête de Luc Nà, la fête du chant «San cô» des Dao, etc.

Selon le directeur de l’Eurl Nam Phong, Trân Nhuân Vinh, le tourisme de découverte de nouvelles destinations attire actuellement de nombreux visiteurs. Avec ses traits sauvages, Binh Liêu réunit tous les éléments pour le développement durable et efficace du tourisme.

En 2015, le district de Binh Liêu a accueilli plus de 33.000 visiteurs. Et au premier trimestre de 2016, il a attiré près de 18.000 visiteurs, générant un chiffre d’affaires de plus de 5 milliards de dôngs.

Le district de Binh Liêu met en avant trois circuits touristiques, sept sites touristiques dont la fête foraine de Dông Van tous les samedis, celle au bourg de Binh Liêu tous les dimanches, la visite de la maison communale de Luc Nà, des grottes de Khe Van, Song Mooc, Khe Tiên.

Fort de ces potentiels, Binh Liêu pourrait devenir une destination incontournable pour les visiteurs se rendant à Quang Ninh.-NDEL/VNA