Les fraisiers commencent à donner des fruits à Da Lat. Photo: VNA

 

Lam Dong (VNA) - Les fraisiers ont été l'une des principales cultures agricoles pendant des années ​à Da Lat, province de Lâm Dông (Hauts Plateaux du Centre). Grâce à l'application des progrès scientifiques et technologiques, des fermes de fraisiers d​e cette province apportent non seulement des cultures à haut rendement, répond​ent à la demande croissante des clients, mais aussi sont devenus une attraction touristique.

Da Lat est dotée par la nature ​d'un climat frais toute l'année, ce qui est très propice à la culture de fraisiers. La ville ​compte 350 ha de fraisiers, principalement dans les quartiers de 7, 9 et 10, ​avec quatre variétés ​venues de France, des Etats-Unis, de Nouvelle-Zélande et du Japon.

Ces plantes sont maintenant cultivées en utilisant deux méthodes - traditionnelle et hydroponique. Pour la première méthode, les fraisiers sont cultivées en rangées dans le sol, selon ​des normes de qualité et de sécurité bien précises. Avec cette culture, les fraisiers poussent naturellement et donnent des fruits de haute qualité. Cependant, il faut beaucoup de temps de la plantation à la récolte.

Selon Trân Anh Son, propriétaire de la ferme de fraisiers Khanh Ngoc dans le 7e quartier, il faut environ 4-5 mois pour que les fraisiers donnent des fruits. Les agriculteurs doivent respecter strictement les règlements sur la fertilisation et l'utilisation de pesticides pour que les fraises sont conformes aux normes ​en vigueur. Sa ferme d’un ha  cultive principalement des variétés en provenance du Japon, de France et des Etats-Unis.

Après cinq mois de soins, les fraisiers commencent à donner des fruits. Avec des prix de 80,000-120,000 VND pour chaque kilo, en fonction de chaque type de fraise, sa famille gagne 200 millions de dongs / an.

Maintenant, de nombreux agriculteurs de Da Lat ​appliquent des hautes technologies. ​Les fraisiers sont cultivés dans des pots suspendus, à 1m de hauteur, dans des  serres. Cette méthode a besoin d’un gros capital initial ainsi que l'attention des agriculteurs. Cependant, le temps de la plantation à la récolte est plus court et le fruit est meilleur que pour la méthode traditionnelle, donc le prix est 4-5 fois plus élevé. Certaines fermes​ comme la Ferme Biofresh dans le 10e quartier, la Ferme de fraisiers Hiêp Luc dans le 8e quartier et la Ferme de fraisiers Nguyên Thành Trung dans le 9e quartier, appliqu​ent avec succès cette méthode.

Les fermes de fraisiers ont non seulement apporté une grande valeur économique, mais sont maintenant devenues une destination tourist​ique. ​​ À l'heure actuelle, la province de Lâm Dông, et la ville de Da Lat en particulier, ont des plans pour aider les agriculteurs à multiplier ce modèle d'agro-tourisme prometteur qui va non seulement apporter des avantages économiques aux producteurs, mais aussi contribuer au développement du tourisme. -VNP/VNA