Ninh Binh (VNA) - La grotte de Thiên Hà dans la province de Ninh Binh (Nord) continue de fasciner les visiteurs par ses immenses stalactites et stalagmites. Un jeu de lumière naturel lui confère une beauté des plus féeriques.

Des stalactites et stalagmites, aux formes variées, donnent toute l’originalité de la grotte Thiên Hà, dans la province de Ninh Binh (Nord). Photo : CVN
Partie intégrante du complexe paysager de Tràng An (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO), la grotte de Thiên Hà est un site apprécié par les touristes. Elle est située dans la montagne Tuong (Général), qui était autrefois un mur naturel pour défendre l’ancienne capitale de Hoa Lu.

Des expériences uniques à vivre

D’une hauteur de 3 à 4 m, Thiên Hà n’est pas aussi grande que les autres grottes du pays, mais elle séduit les visiteurs grâce à ses milliers de stalactites et stalagmites, plus merveilleuses les unes que les autres. Elle est divisée en deux partie : l’une sèche, qui s’étend sur 200 m, et l’autre inondée sur 500 m.

La zone sèche compte une foison de stalactites et de stalagmites, aux formes plus ou moins singulières, comme un château, des animaux, en éventail ou même d’une oreille. Quand il y a du soleil, la grotte resplendit comme un palais serti d’or, et ce grâce à un trou qui permet à la lumière d’entrer. Une particularité qui rend cette grotte plus lumineuse et aérée que d’autres.

Des spéléologues ont retrouvé des traces et des restes d’outils utilisés pour tailler ou casser la pierre, des débris de céramiques et des os d’animaux, tous datant d’environ 7.500 et 10.000 ans.

La partie inondée peut être visitée en barque. Au fil du courant, les stalactites se parent de lumière et brillent comme les étoiles. En un court instant, on pourrait se croire plongé dans une galaxie.

On peut aussi apprécier le son du vent qui entre dans la montagne par des petits trous couplé aux clapotis des rames, créant une mélodie des plus harmonieuses.

Selon des spécialistes, les stalactites et stalagmites se trouvant dans la grotte de Thiên Hà sont encore actives, et continuent d’évoluer. Encore en partie vierge, elle abrite plusieurs dizaines de milliers de chauves-souris. – CVN/VNA