Photo : internet

Thua Thien-Hue (VNA) - A 8 kilomètres de l’ancienne cité impériale de Hué, on trouve un petit village qui préserve encore tous les charmes de la campagne. Avez-vous deviné ? Et bien, il s’agit de Thanh Thuy, connu aussi pour son pont couvert atypique appelé Thanh Toàn… vieux de plus de 200 ans.

Quand ils viennent de Hue, les touristes choisissent de venir au village à vélo… Pourquoi se priver de ce plaisir pratique au grand air, au cœur de paysages magnifiques, et qui plus est, par moyen de locomotion on ne peut plus écologique ! Nguyen Thanh Trung, un guide touristique à Hue: « Sur la route menant au village, c’est plutôt calme. Il vous est d’ailleurs possible de traverser les rizières et de vous retrouver au milieu des travaux champêtres, récolte du riz, élevage des canards dans les rizières... la grande nature ! Thanh Thuy conserve toutes les caractéristiques d’un village vietnamien traditionnel encore épargné de l’urbanisation. »

Ce qui étonne le plus les visiteurs quand ils arrivent, c’est le pont couvert Thanh Toàn, modèle caractéristique de l’architecture ancienne. Il s’agit d’un pont en arc, construit en bois, d’une longueur de 17m par 4m de large. Il est protégé des deux côtés par des balustrades avec balcons. Le pont enjambe un canal d’irrigation s’étendant de l’entrée jusqu’à la fin du village de Thanh Thuỷ. De chaque côté, sont disposées des banquettes vous invitant au repos. 18 piliers de bois et de fer soutiennent l’ouvrage. Particularité : sa toiture en tuiles compartimentée ; une rareté qui en fait un modèle parmi les ponts construits à cette époque au Vietnam. Nguyen Van Thanh, un habitant du coin, ne cache pas sa fierté en nous présentant ce pont : « Le pont à toiture en tuiles a été construit en 1776 par Mme Tran Thi Dao qui était la femme d’un grand mandarin sous le règne du roi Le Hien Tong. Son but est de faciliter la circulation des habitants locaux. Le roi Le Hien Tong a promulgué un décret lui rendant hommage. Sous le règne du roi Khai Dinh, en 1920, un autel a été installé sur le pont pour entretenir un culte permanent en l’honneur de Mme Tran Thi Dao. Ce pont est doté d’une grande valeur artistique et architecturale ».

Photo : internet

 

De l’autre côté du pont, se trouve une salle d’exposition où sont présentés des outils agricoles traditionnels : charrue, herse, faucille, écope ou encore tarare. Une guide se tient à votre disposition pour vous raconter l’histoire et le maniement de ces ustensiles ; et si vous l’encouragez, elle vous interprétera des chants folkloriques typiques, qui accompagnent les travaux aux champs. Nguyen Thanh Trung : « Les touristes peuvent suivre toutes les étapes de la production du riz. Et s’ils sont téméraires, ils peuvent prêter main forte aux paysans du coin dans leur travail ! Les enfants sont bien sûr les bienvenus. »

A présent, on est au marché du village situé à quelques pas du pont Thanh Toan. Petit par sa taille, ce marché propose de tout, à commencer par les spécialités culinaires comme le cơm hến-riz au corbicula, ou encore la soupe aux vermicelles de Thuy Duong.

Un jour vous suffira pour découvrir la vie quotidienne et ressentir l’ambiance du village de Thanh Thuỷ. Une journée courte mais bien remplie qui vous laissera le souvenir d’un beau retour aux sources. –VOV/VNA