Bangkok (VNA) – A 8h du dimanche matin, le 7 août, tous les bureaux de vote dans l’ensemble de la Thaïlande ont ouvert ​leurs  portes pour accueillir les plus de 50 millions d’électeurs qui votent pour ou contre une nouvelle Constitution.

Des Thaïlandais votent pour le nouveau projet de constitution. Photo: VNA

Il s’agit du 2e référendum sur la nouvelle Constitution dans ce pays. Si ce texte est adopté, ce sera la 20e Constitution de la Thaïlande depuis l'abolition de la monarchie absolue en 1932.

"C'est l'avenir de la Thaïlande... C'est la démocratie, venez voter", a lancé aux 50 millions d'électeurs le chef de la junte, le général Prayut Chan-O-Cha, en déposant son bulletin dans l'urne dimanche matin, selon l’AFP.

Les bureaux de votes ​seront fermés à 16h dimanche. Les résultats ​provisoires seront ​communiqués le même jour à 21h. Les résultats définitifs seront ​annoncés trois jours après le vote.

La Commission électorale (CE) s’efforce d​e faire en sorte que 80 % des 50,5 millions d’électeurs ​aillent voter aujourd’hui.

Pour garantir la sécurité du référendum, environ 200.000 policiers sont déployés ​afin de maintenir l’ordre dans l'ensemble du pays.

Les observateurs internationaux pour ce référendum sont des représentants du "Réseau asiatique pour des élections libres" et du Fonds d’Asie. Des ambassades à Bangkok, dont celle des Etats-Unis, ont affirmé l’envoi de groupes d’observateurs dans les bureaux de vote.

S’adressant  le 5 août devant la presse dans une base militaire d​e la province thaïlandaise de Nakhon Nayok, le chef du gouvernement thaïlandais a appelé ses concitoyens à ​statuer sur le nouveau projet de constitution.

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha a affirmé que les élections générales auront lieu comme prévu en 2017, quels que soient les résultats du référendum constitutionnel. - VNA