Le vice-Premier ministre et ministre de la Défense thaïlandais, le général Prawit Wongsuwan. Photo : nationmultimedia.com
 

Bangkok (VNA) – Les médias thaïlandais ont rapporté le 5 avril des propos du vice-Premier ministre et ministre de la Défense, le général Prawit Wongsuwan, selon lesquels les élections générales devraient être organisées dans plus d’un an et les partis politiques continueront de voir leurs activités restreintes après l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution le 6 avril.

Le 4 avril, après une réunion du cabinet, le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a affirmé à la presse que les partis politiques devaient attendre puisqu’il est nécessaire d’assurer l’ordre jusqu’aux élections. Selon les étapes définies dans la nouvelle Constitution, il faudrait 570 jours pour accomplir la rédaction et l’approbation des lois nécessaires. Cela signifie que la Thaïlande ne pourra organiser les élections générales au plus tôt qu’en novembre 2018.

Concernant les effets économiques de la promulgation de la nouvelle Constitution, le président de la Bourse thaïlandaise, Kesara Manchusree, a affirmé que cela aiderait à regagner la confiance des investisseurs, le royaume se préparant aux élections générales pour avoir un nouveau gouvernement. -VNA