Bangkok (VNA) –  La Thaïlande et les Philippines ont convenu à Bangkok, mardi 21 mars, de mettre l’accent sur la liberté de navigation en Mer de Chine méridionale/ Mer Orientale en tant que valeur fondamentale pour assurer la paix et la prospérité dans la région.

Le président philippin Rodrigo Duterte (à gauche) et le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha, le 21 mars. Photo : AP

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha et le président philippin Rodrigo Duterte en visite en Thaïlande, ont partagé la même position sur les différends territoriaux maritimes dans la région durant une conférence de presse conjointe à Government House.

Le maintien de la paix, de la stabilité et de la sécurité ainsi que le respect de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale sont dans l’intérêt de tous les pays, dans et hors de la région, comme ils sont des conditions fondamentales pour la croissance, le développement et la prospérité, a déclaré M. Duterte.

Les deux dirigeants ont convenu de presser de parachever un cadre du Code de conduite en Mer Orientale dans le courant de cette année, soulignant la nécessité de résoudre les différends maritimes au travers du droit international.

Nous avons insisté sur la nécessité de mettre pleinement et effectivement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, et exprimé la détermination à compléter le cadre du Code de conduite en 2017, a indiqué M. Duterte.

Les Philippines ont réaffirmé leurs engagements à continuer de travailler avec la Thaïlande et toutes les parties concernées au renforcement de la coopération maritime et à la préservation de la paix et de la stabilité en Mer Orientale, a-t-il affirmé.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a lui déclaré que le but ultime pour la Mer Orientale sera une «mer de paix, de stabilité et de développement durable» afin de profiter aux habitants de la région.

Lors de l’entretien, les deux dirigeants ont également discuté de la coopération sécuritaire, en particulier la lutte contre la criminalité liée aux drogues, le partage d’informations de renseignements et le règlement des problèmes sur l’île méridionale de Mindanao.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha et le président Rodrigo Duterte se sont penchés sur les mesures destinées à accélérer l’investissement et le commerce entre leurs deux pays, ainsi que le rôle de la présidence tournante de l’ASEAN que Manille assume actuellement.
 
Le commerce bilatéral entre janvier à novembre 2016 a atteint 8,3 milliards de dollars, soit une hausse de 9,22% par rapport à la même période de 2015. Les Philippines sont le cinquième plus grand partenaire commercial de la Thaïlande au sein de l’ASEAN. – VNA