Le président de la Commission de rédaction de la Constitution de Thaïlande, Meechai Ruchupan, présente le projet de constitution. Photo : AFP/VNA

Bangkok (VNA) - A l’approche du référendum constitutionnel qui sera organisé ce dimanche 7 août, environ 200.000 policiers seront déployés pour maintenir l’ordre à travers la Thaïlande.

​​A ce jour, les forces de l’ordre ont arrêté de nombreux "suspects" qui auraient cherché à appeler les habitants à rejeter le nouveau projet de constitution.

Si ce projet est adopté, les élections générales seront organisées en juillet 2017.

Les autorités thaïlandaises renforcent la campagne d’encouragement des citoyens à participer activement​ au référendum. La Commission électorale (CE) s’efforce d’encourager 80% des 50,5 millions d’électeurs à participer à voter.

Actuellement, les 50 arrondissements de Bangkok sont prêts au​ vote et les forces ​compétentes seront présentes 24h/24 dans les bureaux de vote pour garantir la sécurité et l’ordre, selon le chef de la CE de la capitale thaïlandaise.

Tous les bureaux de votes ​seront ouverts ​de 8h à 16h le 7 août. Les résultats non officiels à Bangkok seront publiés à 20h le même jour, et ceux au niveau national une heure plus tard.

Selon les prévisions, les résultats définitifs seront ​​rendus publics après trois jours. - VNA