mercredi 26 juillet 2017 - 09:51:49

Terre des rois fondateurs, Viêt Tri deviendra une ville festivalière

Imprimer

Phu Tho (VNA) - La ville de Viêt Tri (province de Phu Tho, au Nord) où la fête du temple des rois Hung s’est ouverte le premier avril, est le berceau de la nation vietnamienne. Cinq ans après le déploiement du plan «Faire de Viêt Tri une ville de festivités en relation avec les origines de la nation», les progrès sont visibles.
 
La fête du Temple des rois fondateurs de la nation Hùng se tient le 10e jour du 3e mois lunaire chaque année. Photo : CVN
Étant le cœur de l’ancienne capitale du Van Lang - le premier État vietnamien, Viêt Tri possède un grand nombre de patrimoines culturels matériels et immatériels, tels que vestiges archéologiques, architecturaux et révolutionnaires, fêtes traditionnelles... et, plus particulièrement les temples des rois fondateurs Hùng. Il s’agit de l’un des sites historiques les plus importants du pays.

La Fête des temples des rois Hùng est organisée le 10e jour du 3e mois lunaire (qui tombe le 6 avril cette année), et son site accueille chaque année des centaines de milliers de visiteurs vietnamiens comme étrangers.

Un projet tout à fait adéquat

Pour faire de Viêt Tri une ville de festivités en relation avec les origines de la nation, la ville s’est consacrée ces dernières années à l’amélioration de ses infrastructures en réalisant de grands projets comme le Parc Van Lang, d’un coût total de 1.170 milliards de dôngs. D’une superficie de près de 120 hectares, il est réalisé en deux périodes, de 2012 à 2015 et de 2016 à 2020. Ce parc, qui réunit plusieurs symboles traditionnels spécifiques à la période de Hùng Vuong (le premier roi du Vietnam), a remporté le Prix national d’architecture 2000 pour son design. Ou encore, le projet de complexe hôtelier de luxe et de centre commercial de Muong Thanh, du groupe éponyme. De même, le réseau d’axes principaux de la ville a été amélioré et embelli, ce qui a contribué à faire évoluer considérablement la physionomie de la ville.

Désormais, c’est au tour des vestiges historiques et culturels du Temple des rois Hùng : ils font l’objet d’une planification pour en faire une zone de plusieurs milliers d’hectares composée d’ouvrages architecturaux pour le plaisir des visiteurs arrivant sur la terre des ancêtres.

Par ailleurs, des villages de métiers traditionnels locaux ont été exploités afin de stimuler le tourisme, comme le village de papier do (rhamnoneuron) de la commune de Hy Cuong, ceux de menuiserie de Kim Duc, ou de plantes d’agrément de Chu Hoa. – CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres