Phu Tho (VNA) - Phu Tho est célèbre pour ses temples des rois fondateurs Hùng, considérés comme les ancêtres des Vietnamiens. Il s’agit de l’un des sites historiques les plus importants du pays.

Le tombeaudes rois Hùng. Photo : Trung Kiên/VNA/CVN

De Hanoï, il faut emprunter la nationale 2 pour la ville de Viêt Tri (84 km). Les vestiges des rois Hùng se trouvent 10 km plus loin, dans la province de Phu Tho (Nord). Ce site est lié à la légende des 18 rois Hùng, qui fondèrent l’État du Van Lang, avec Phong Châu comme capitale. Ce fut le premier royaume vietnamien. Il remonte selon la légende à l’union d’une immortelle et d’un dragon. De leur union serait née la dynastie des 18 rois Hùng qui régna de 700 à 257 avant J.-C.

Ce site abrite un ensemble de temples et sanctuaires disséminés du pied au sommet du mont Nghia Linh, qui culmine à 175 m.

Un grand nombre d’artéfacts datant de l’époque des royaumes du Van Lang et Dai Viêt ont été exhumés, comme des haches en pierre, des flèches en cuivre, des poteries, des colonnes de pierre, des jarres en terre cuite, des briques…

Les ancêtres des Vietnamiens

La visite commence au pied du mont avec le temple Ha (temple Inférieur), où la mère Âu Co mit au monde une poche de 100 œufs d’où sortirent cent garçons qui, selon la légende, seraient les ancêtres de toutes les ethnies du Vietnam. À côté du temple Ha se trouve la pagode Thiên Quang, construite plus tard (vers le XVe siècle). Puis on arrive au temple Trung (temple Moyen), où les rois Hùng délibéraient des affaires du pays avec les paladins (Lac Hâu et Lac Tuong) et les chefs militaires.

Au sommet du mont trône le temple Thuong (temple Supérieur) où se passèrent des événements importants du pays.  Le temple Giêng se trouve plus bas, au sud-ouest. La légende raconte que les princesses Tiên Dung et Ngoc Hoa, du 18e roi Hùng, venaient souvent ici pour se mirer dans un puits et coiffer leur cheveux.

Un autre lieu très visité est le tombeau du roi Hùng, au pied du mont. Selon la légende, c’est celui du 6e roi. Après la victoire sur les agresseurs Ân, le Génie Giong enleva son armure et s’envola dans les airs. Le 6e roi Hùng enleva ses vêtements, les suspendit à une branche et mourut d’ici.  

La Fête des temples des rois Hùng est organisée annuellement le 10e jour du 3e mois lunaire. Ce site renommé accueille chaque année des centaines de milliers de visiteurs, tant Vietnamiens qu’étrangers. - CVN/VNA