Tay Ninh, 2 août (VNA) - Le Comité populaire de la province de Tay Ninh a organisé un séminaire international le 31 juillet pour présenter ses potentiels touristiques, ses avantages et ses perspectives de développement.

Huynh Vinh Ai, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme.   Photo: VNA


Le président du Comité populaire provincial Pham Van Tan a déclaré aux participants que, située dans la zone économique principale du sud, Tay Ninh partageait 240 km de frontières avec trois provinces du Cambodge, et abrite nombre de destinations touristiques, dont la montagne Ba Den, le lac Dau Tieng, le Saint-Siège Cao Dai et le parc national Lo Go-Xa Mat.

Tay Ninh considère le tourisme comme un secteur économique important, et qui  représente environ 2,75% de son PIB ces dernières années, a-t-il noté.

Cependant, ses potentiels ne sont toujours pas pleinement exploités, a ajouté M. Tan en citant plusieurs raisons, notamment l'absence d'une stratégie à long terme, ainsi que l’insuffisance d’infrastructures et de produits touristiques attrayants.

Le docteur Nguyen The Du, de l'École Fulbright en politique publique et de gestion, s’est exprimé sur les lacunes des services touristiques à Tay Ninh.

Selon lui, les infrastructures touristiques locales, telles que les hôtels et les restaurants, restent peu coûteuses et s'adressent principalement aux résidents et aux visiteurs irréguliers, tandis que les agences de voyages n'ont pas la capacité d'offrir des services professionnels.

Le président de l'Association du tourisme du Vietnam, Nguyen Huu Tho, a donné plusieurs suggestions pour le développement du secteur touristique local, notamment faire de Tay Ninh une ville verte, développer l'enseignement de l'anglais pour les jeunes, et préserver le Saint-Siège Cao Dai.

Huynh Vinh Ai, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, a recommandé à cette province de demander conseil auprès d'experts vietnamiens et étrangers en vue de concevoir un plan de développement durable de son tourisme. - CPV/VNA