Des secouristes recherchent des survivants après le séisme du 6 février à Taïwan. Photo : Xinhua/VNA
 

Hanoi (VNA) – Le Bureau économique et culturel du Vietnam à Taipei coopère activement avec des agences compétentes pour sauver quatre Vietnamiens bloqués dans un bâtiment effondré à Taïwan (Chine) après le fort séisme du 6 février.

Ces Vietnamiens sont pris au piège après le séisme de magnitude 6,4 survenu samedi 6 février au matin, selon le Bureau économique et culturel du Vietnam à Taipei.

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères a demandé au Bureau économique et culturel du Vietnam à Taipei d’envoyer immédiatement des personnes sur place afin de coopérer avec les agences locales compétentes pour sauver les victimes. Des mesures d’urgences ont été prises pour assurer la vie des citoyens vietnamiens.

La puissante secousse a frappé le sud de Taïwan (Chine) vers 4 heures locales, provoquant notamment l’effondrement de plusieurs immeubles. Les secours s’activent. Selon un dernier bilan de l’agence chinoise Xinhua, 11 personnes au moins ont trouvé la mort, et 462 autres sont blessées.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a adressé ses profondes condoléances aux Taïwanais. L’Association pour les relations entre les deux rives du détroit de Taïwan (ARATS) a contacté la Fondation des échanges entre les deux rives (SEF) afin de proposer une aide.

Le même jour, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a également ​transmis ses condoléances ​aux victimes du séisme. Il a souligné que le Japon assisterait Taïwan à se rétablir. Un groupe de spécialistes japonais ​iront à Taïwan pour ​s'informer ​des besoins.

Le chef de la diplomatie singapourienne Vivian Balakrishnan a, lui aussi, proposé d’assister Taïwan pour secourir les victimes. -VNA