Table-ronde «Partenariat stratégique intégral Vietnam-Russie dans le contexte de la mondialisation : réalisations, difficultés et perspectives de la coopération au XXIe siècle», le 1er juin à Moscou. Photo: VOV

Moscou (VNA) - Le Centre de la stratégie de la Russie en Asie, relevant de l'Institut d'Économie de l'Académie des Sciences de la Russie, a tenu, le 1er juin à Moscou, une table-ronde intitulée «Partenariat stratégique intégral Vietnam - Russie dans le contexte de la mondialisation : réalisations, difficultés et perspectives de la coopération au XXIe siècle».

Les intervenants ont abordé les succès de la coopération entre le Vietnam et la Russie au cours des dernières années, en particulier l'Accord de libre-échange (ALE) entre l'Union économique eurasienne (EAEU) et le Vietnam ainsi que son impact sur le développement des relations bilatérales.

Le Pr G.Toloraya, directeur du Centre de la Stratégie de la Russie en Asie, a déclaré lors de la signature de l'accord de libre-échange avec l'EAEU que le Vietnam avait déjà une expérience remarquable dans son engagement dans la zone de libre-échange de l'ASEAN (AFTA). "La participation à l'AFTA a aidé le Vietnam à accroître ses échanges avec les principaux pays en Asie de l'Est, comme la Chine, le Japon et la République de Corée", a-t-il ajouté.

Les autres raisons pour lesquelles le Vietnam a été choisi en tant que partenaire de l'EAEU sont la stabilité politique et le rôle crucial de connexion entre la Russie et les autres pays membres de l'ASEAN.

En ce qui concerne l’économie, le Vietnam a enregistré une croissance économique durable de 5 à 6% en 2010-2015 et des réserves de devises étrangères allant jusqu'à 38 milliards de dollars. "De plus, le Vietnam a attiré des flux réguliers d'investissements directs étrangers", a précisé le Pr G.Toloraya, notant que cet indice macroéconomique a permis de réduire les risques et de créer un environnement favorable pour la participation vietnamienne à l'ALE avec l'EAEU.

Les participants ont également suggéré la formation de personnels qui connaissent à la fois les langues russe et vietnamienne afin d’améliorer les consultations juridiques pour les entreprises. -NDEL/VNA