Le logo de l'UNODC. Photo : internet

Hanoi (VNA) – Une table ronde sur la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale vient d’être organisée le 26 novembre à Hanoi.

Cet événement, coorganisé par le Parquet populaire suprême et l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) étai​t placé sur le thème «La prévention et la lutte contre la criminalité transnationale organisée - les mécanismes de l’exécution juridique, l’augmentation de la probité ».

Les délégués ont débattu en profondeur des liens entre la corruption et la criminalité transnationale organisée, la mise en œuvre des droits d'accusation, et la supervision des enquêtes sur les cas de corruption.

Ils ont affirmé que la corruption ​​resterait un problème compliqué dans un proche avenir. Ainsi, la lutte contre ce fléau doit recourir à la participation de toute la société.

Ils ont également convenu que le système juridique sur la prévention et la lutte contre la corruption devrait être amélioré et la vulgarisation de la loi renforcée ​afin de sensibiliser le public sur ce problème.

L'UNODC a précisé qu'il continuerait à appuyer les organismes vietnamiens concernés en ce qui concerne les échanges d’expériences en matière de prévention de la corruption, la formation des gestionnaires, des ​décideurs politiques pour perfectionner le système d’organisation ainsi que les mécanismes de prévention et de lutte contre la corruption.

Selon le Département des statistiques de la criminalité du Parquet populaire suprême, les organismes chargés de faire appliquer la loi dans le pays ont traduit en justice 505 affaires de corruption avec 1.101 personnes mises en examen entre le 1er octobre 2013 et le 30 septembre 2015. -VNA