Après plus de 6 mois de réalisation des mesures de restriction sur la mobilisation et l'octroi des prêts en or, la Banque d'Etat compte choisir la date d'arrêt de cette activité en vue d'éviter les risques et les instabilités pour le marché.

Selon les prévisions, la date d'arrêt officielle de la mobilisation et des prêts en or sera en mai ou en juin prochain.

Lors d'une conférence avec des banques commerciales tenue à la fin de la semaine dernière, le représentant de la Banque d'Etat a souligné que l'interdiction de prêter et de mobiliser de l'or manifestait la détermination de cette organisation dans la lutte contre la psychose de choisir l'or et le dollar comme valeurs refuges, et ce en vue de renforcer la valeur du dông (VND - monnaie vietnamienne).

Selon la Banque d'Etat, le fait que les organisations élargissent depuis quelques temps la mobilisation du métal jaune et les prêts effectués avec ce dernier a fait fluctuer sans préavis le cours de l'or, ce qui a nuit au marché de devises étrangères et aux taux de change. De plus les prêts en or des organisations de crédit se concentrent essentiellement dans le secteur non-productif.

Partageant la décision de la Banque d'Etat, Cao Si Kiêm, spécialiste en banque et en finance, a expliqué que l'or se gardait facilement, faisait l'objet de vastes spéculations, et que sa valeur changeait très vite. C'est pour quoi il est fort risqué de l'utiliser comme moyen de paiement. "L'interdiction de mobiliser et d'accorder des prêts en or vise a garantir les intérêts de la population et soulager la politique monétaire", a précisé Cao Si Kiêm.

Certaines banques commerciales ont déclaré que cette interdiction n'influencerait pas leurs activités commerciales, car le volume d'or en possession des banques n'est pas important.

Cependant, la question la plus préoccupante que se posent les banques et les experts financiers est que cette décision de la Banque d'Etat gèlera un grand volume de biens dormant chez la population.

Selon l'économiste Vu Dinh Anh, environ 45% de l'argent de la population est gardé sous forme d'or. Pour augmenter la réserve nationale en devises étrangères, ce qui aidera l'Etat à disposer de plus de capitaux d'investissement en faveur de la production tout en garantissant les intérêts de la population, M. Anh a proposé d'émettre des obligations en or.

D'autres experts ont proposé de créer des salles de transaction de l'or, en vue de créer un terrain légitime pour toutes les populations et investisseurs. - AVI