mardi 19 septembre 2017 - 20:41:05

Suède: Rassemblement contre les actes chinois en Mer Orientale

Imprimer

Environ 300 Vietnamiens résidant et étudiant à Stockholm et aux alentours et de nombreux amis philippins se sont réunis le 1er juin à Sergels-Torg, au centre de Stockholm pour protester contre l'implantation illégale de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les manifestants ont emprunté des rues de la capitale avant de se rassembler devant l'ambassade de Chine en Suède, tout en scandant des slogans de protestation contre cette violation de la Chine du droit international.

Le président de l'Association des Vietnamiens à Stockholm et aux alentours, Mme Ngoc Weber, a appelé la communauté des Vietnamiens de Suède et dans le monde, de concert avec leur compatriotes au pays, à protester contre les actes violant le droit international de la Chine, tout en exigeant de celle-ci de retirer sa plate-forme pétrolière de la zone économique exclusive du Vietnam.

C'était une activité faisant suite à la manifestation de la communauté des Vietnamiens en Suède la semaine dernière.

A la demande du député bulgare Dimitar Dubov, président du Groupe des parlementaires Bulgarie-Vietnam, l'ambassadeur vietnamien en Bulgarie Le Duc Luu a organisé le 29 mai une rencontre pour annoncer le déploiement illégal par la Chine de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 en zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam.

Après avoir vu des images et écouté la présentation de documents, le député Dimitar Dubov a déclaré qu'en tant que pays membre de l'Union européenne (UE), la Bulgarie soutient la déclaration prononcée le 8 mai dernier par le Haut commissaire chargé des relations extérieures et des politiques de sécurité de l'UE sur cette affaire.

Le groupe des parlementaires Bulgarie-Vietnam a appelé la Chine à prendre des mesures pour réduire la tension, de se retenir de n'importe quel acte unilatéral susceptible de porter atteinte à la paix et à la stabilité dans la région, à respecter la convention des Nations unies sur le droit de la mer de1982, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale dont la Chine est signataire.

Il a également appelé les parties concernées à effectuer des négociations pacifiques pour régler leurs différends.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Da Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoang Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoang Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres