Photo: Internet

Ces trois premiers trimestres, les localités de la région économique de pointe du Sud ont accompli leur plan annuel en termes d’attrait de l’investissement direct étranger (IDE). Ce résultat est dû pour une bonne partie aux secteurs du textile et de l’industrie auxiliaire.

Selon Mai Van Nhon, chef adjoint du Comité de gestion des zones industrielles de la province de Dông Nai, ces neuf premiers mois, plus de 2 milliards de dollars d’IDE ont été injectés dans ces zones, soit le double du plan annuel. 

Deux projets de grande envergure ont reçu la licence d’investissement durant cette période : l’usine de pneumatiques pour automobile de la société taïwanaise Kenda, d'un investissement de 160 millions de dollars dans la zone industrielle de Giang Dien, et l’usine de fibres textiles et de fils d’acier pour pneus radial de la société turque Hyosung (660 millions de dollars, zone industrielle de Nhon Trach 5).

A Hô Chi Minh-Ville, les zones industrielles et zones franches (Hepza) ont attiré depuis janvier plus de 757 millions de dollars d’IDE, représentant une progression de 30% sur un an et 108% du plan annuel, a annoncé Tran Viet Ha, un dirigeant du Comité de gestion d'Hepza. 

Durant cette période, les autorités de la province de Binh Duong ont délivré la licence d’investissement à 141 nouveaux projets d’IDE cumulant 817 millions de dollars et à 89 projets déjà opérationnels pour augmenter leur investissement initial de 660 millions de dollars. Ainsi, près de 1,5 milliard de dollars ont été reçus par cette localité, soit près de 150% du plan annuel. La plupart de ces capitaux sont allés dans l’industrie auxiliaire. -CPV/VNA