mercredi 24 mai 2017 - 20:34:11

Sub-région du Mékong : coopération pour lutter contre la pollution de l'air

Imprimer

Les pays dans la subrégion du Mékong (Thaïlande, Laos, Cambodge, Myanmar et Vietnam) doivent renforcer leur coopération pour protéger et développer les forêts et faire face au changement climatique.

C'est ce qu'a déclaré Ha Cong Tuan, directeur adjoint du Département général de la sylviculture du Vietnam, lors de la 2e conférence du Comité de pilotage au niveau ministériel sur la pollution atmosphérique transfrontalière dans la sub-région du Mékong, qui a vu la participation des représentants de ces cinq pays et du secrétariat de l'ASEAN.

A cette occasion, Ha Cong Tuan a affirmé qu'en raison du changement climatique, la sécheresse ainsi que les calamités naturelles se produisent de plus en plus. Il a souligné que la forêt joue un rôle extrêmement important dans l'adaptation au changement climatique.

Ces dernières années, le Vietnam a fait des efforts dans la protection et le développement des forêts. Son taux de couverture forestière, d'environ 40%, a contribué à réduire la pollution atmosphérique. Le Vietnam s'efforcera d'atteindre l'année prochaine un taux de 45%.

Nguyen Huu Dung, directeur du Département de la sylviculture du Vietnam, a déclaré que ces derniers temps, les pays membres de la sub-région du bassin du Mékong avaient élaboré des plans nationaux d'action en vue de gérer les feux pendant la saison sèche.

Les pays de cette région ont encore renforcé leur collaboration dans la gestion de la fumée et des feux, partagé des informations pour établir un système d'alerte des incendies de forêt de niveau régional. Grâce à quoi, les objectifs de contrôler les feux et la fumée dans la sub-région du Mékong ont été presque atteints.

Les participants ont partagé des initiatives pour réduire les incendies de forêts et contrôler la pollution atmosphérique cette année, construire un système d'alerte rapide sur les incendies dans la région.

Lors de cette conférence, les représentants du Secrétariat de l'ASEAN ont également informé de la mise en oeuvre des projets de coopération avec les partenaires internationaux dont celui de restauration et d'utilisation durable de la tourbe en Asie du Sud-Est avec le financement du Fonds pour l'Environnement mondial, en vue de réduire les risques d'incendies et la pollution atmosphérique. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres