mardi 22 août 2017 - 00:36:47

Sub-région du Mékong : appel à des investissements japonais "de qualité"

Imprimer

Cinq pays d'Asie du Sud-Est situés le long du Mékong ont demandé au Japon d'augmenter ses aides pour la construction d'infrastructures de qualité, selon l'agence de presse japonaise Kyodo.

Cette proposition a été présentée lors d'une réunion de hauts responsables du Japon, du Cambodge, du Laos, du Myanmar, de Thaïlande et du Vietnam, tenue dans la ville japonaise de Hamamatsu, pour préparer une nouvelle stratégie de coopération Japon - Mékong, que les deux parties devraient approuver lors d'un sommet prévu le 4 juillet à Tokyo.

"Nous, en particulier le Cambodge et le Laos, voulons combler l'écart de développement avec d'autres pays de la région. Nous voulons rattraper les pays de l'ASEAN plus développés", a affirmé le conseiller du gouvernement royal du Cambodge, Sok Siphana.

Sok Siphana a vivement apprécié la politique de croissance qualitative du Premier ministre japonais Shinzo Abe, dont la récente initiative de financer à hauteur de 110 milliards de dollars des projets d'infrastructures de qualité en Asie. "Pour être compétitif, il faut de la qualité car la croissance sans qualité n'est pas durable", a-t-il souligné.

Partageant le même point de vue, le directeur général du Département des affaires économiques internationales, relevant du ministère thaïlandais des Affaires étrangères, Chutintorn Gongsakdi, a estimé que le plan du Japon sur les investissements de haute qualité en faveur des pays de l'ASEAN peu développés permettrait de stimuler la connectivité régionale et donc une croissance plus forte.

De son côté, le vice-ministre japonais des Affaires étrangères Minoru Kiuchi, qui a dirigé la réunion, a espéré que les relations Japon-Mékong et Japon-ASEAN seraient développées au-delà du niveau gouvernemental pour s'orienter vers des relations plus multiformes à travers une plus grande implication des régions locales. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres