Son La (VNA) - Situé à 300 km au nord ouest de la capitale, Son La est une étape indispensable. Les voyageurs curieux y rencontreront les minorités ethniques, les amateurs d’histoire aimeront son histoire et les amoureux de la nature seront charmés par ses paysages pittoresques.

Photo : vnexpress.net
Son La abrite une centaine de vestiges culturels et archéologiques. La prison et le musée constituent des sites incontournables de la ville. Classée vestige national en 1962, la prison de Son La est perchée au sommet de la colline Khau Ca. D’une superficie de 500 m2, l’édifice a été construit en 1908 à l’époque de la domination française pour emprisonner les révolutionnaires. Réputée comme étant un enfer sur terre, elle comprenait des cellules dites « ténèbres » construites en pierres très solides. Ses hauts murs de pierre, les barbelés et les morceaux de verre empêchaient toute évasion. C’est dans cette prison qu’avaient été incarcérés des communistes qui ont fait de cet enfer une école révolutionnaire, en dépit des tortures barbares. Au fil du temps, la prison a été rénovée et est devenue un haut lieu touristique dans le Nord Ouest du pays.

Photo : vnexpress.net
 

Le musée de Son La a également été construit en 1908 par les Français. On y découvre la vie des 12 ethnies minoritaires qui peuplent la province. On peut aussi admirer un véritable trésor du folklore des éthnies Thaï et Dao constitué de 1.000 documents anciens, épopées, contes, récits, chansons.  Nguyen Hai Duong, guide du musée :

« Située dans le Nord-Ouest du Vietnam et d’une superficie de 14. 000 km2, la province de Son La abrite une douzaine de communautés ethniques. 55 % des locaux sont issus de l’ethnie Thaï. Les Thai ont un savoir-faire papetier précieux à base de fibre de bambou et d’autres végétaux originaux. Leurs livres anciens sont divisés en trois catégories principales : littérature, croyance et histoire. »

Photo : vnexpress.net
Direction la centrale hydroélectrique de Son La. Implantée dans la commune d’It Ong,  à une heure en voiture depuis le centre-ville, elle est la plus grande d'Asie du Sud-Est et produit chaque année quelque 10 milliards de kilowatts d’électricité. Entouré d’une forêt verdoyante, le lac de Son La impressionne les touristes par sa beauté incomparable. Hoàng Lan, une touriste qui arrive de Bac Giang, partage ses émotions :

« C’est la première fois que je me rends sur le lac. Niché au cœur d’une nature multiple et généreuse, c’est un endroit idéal pour se détendre. J’aimerais y revenir pour découvrir la vie des autochtones. »
Photo : thichdi.com
La village Mong fait aussi partie des étapes incontournables de la région. Situé à 6km  du centre-ville de Son La, il est caché dans une cordillère qui serpente comme un dragon. Nguyen Hong Thang, guide d’un voyagiste de Hanoï :

« Dans le village Mong, les touristes pourront bénéficier du bienfait des eaux thermales. Les thermes sont idéales pour une cure de remise en forme dans un environnement convivial. Après ce moment de détente, on peut séjourner chez l’habitant et savourer les plats succulents des Thaï. »

Il serait dommage de séjourner dans le village Mong et de ne pas profiter des eaux thermales. Le résultat est garanti. Une véritable cure de jouvence. On se sent rajeunir de dix ans, comme si on nous avait glissé dans une nouvelle peau avec de nouveaux poumons, purs et revigorés ! -CPV/VNA