Le vice-PM et ministre des AE Pham Binh Minh (gauche) est venu participer au diner de travail à Washington. Photo: AFP/VNA

Washington (VNA) - Le vice-Premier ministre et ministre des AE Pham Binh Minh et les dirigeants de 51 pays ont participé le 31 mars (heure locale) à un dîner de travail sur les menaces de la sécurité nucléaire, présidé par le président des Etats-Unis, Barack Obama, dans le cadre du 4e Sommet sur la sécurité nucléaire qui a lieu à Washington.

Les dirigeants ont souligné que le mécanisme de Sommet sur la sécurité nucléaire avait abouti de nombreux résultats importants. La communauté internationale connaît de plus en plus l'importance de la garantie de la sécurité nucléaire et les pays sont de plus en plus nombreux à participer aux pactes internationaux en la matière. Bon nombre de pays s'engagent à réduire l'utilisation de l'uranium enrichi.

Ils sont convenus de conjuguer leurs efforts et de renforcer le partage d'informations pour faire face aux dangers de sécurité nucléaire, notamment le terrorisme nucléaire, dans le contexte où​ les organisations terroristes élargissent leurs activités et cherchent à s'approcher ​des technologies et des matières radioactives, ainsi qu'à recruter des experts.

En marge du sommet, le vice-Premier ministre et ministre des AE Pham Binh Minh a rencontré des chefs de délégations, dont les présidents chilien et nigérian, le vice-président indonésien, les Premiers ministres thaïlandais, ​italien, canadien et norvégien, le secrétaire général de l'ONU, ainsi que des responsables américains, philippins, marocains...

Les rencontres ont porté sur la situation régionale et internationale et ​l'approfondissement de la coopération au commerce, dans l'investissement et le développement des énergies propres et renouvelables. -VNA​