jeudi 24 août 2017 - 15:50:31

Solidarité de l'ASEAN et défis en Mer Orientale

Imprimer

Les pays membres de l'ASEAN doivent montrer leur solidarité en ce qui concerne le point de vue sur les différends en Mer Orientale, a déclaré le docteur Vo Xuân Vinh, représentant du Vietnam lors d'un séminaire jeudi à Bangkok.

Cet événement, consacré à la solidarité au sein de l'ASEAN et aux défis de la navigation en Mer Orientale, a attiré de nombreux experts des pays membres de l'ASEAN, de Chine, d'Inde et du Japon.

Il a été organisé par l'Institut d'études de sécurité et d'études internationales de Thaïlande (ISIS-Institute of Security and International Studies-Thailand), et le Centre indien pour les études stratégiques asiatiques (CASS-Centre for Asian Strategic Studies-India).

M. Vo Xuân Vinh a souligné que les différends doivent être réglés par des mesures pacifiques, sur la base du droit international, notamment la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, ainsi que les déclarations et principes convenus entre l'ASEAN et la Chine.

L'ASEAN doit parvenir à un consensus sur ce problème et accélérer les négociations du Code de conduite en Mer Orientale (COC) pour la paix et la stabilité dans la région, a-t-il ajouté.

Le directeur de l'ISIS, M. Thitinan Pongsudhirak, a souligné que l'unité et la solidarité dans la région ont un rôle important pour faire face aux défis de la navigation en Mer Orientale, et que ce séminaire instituera un lien entre les pays concernés afin de rechercher une mesure pacifique pour le règlement des différends actuels dans cette zone maritime.

M. Nyunt Maung Shein, représentant du Myanmar qui assumera la présidence de l'ASEAN en 2014, a affirmé que les parties concernées doivent instaurer un niveau de confiance stratégique, ce que le Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung avait d'ailleurs souligné dans son discours prononcé lors du récent Dialogue de Shangri-La à Singapour.


La confiance mutuelle est très importante et consituera la base de la résolution des différends actuels, a-t-il conclu. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres