Patates douces japonaises. Photo: VNA

Singapour (VNA) – Les patates douces japonaises cultivées au Vietnam qui virent au vert une fois bouillies sont bonnes à manger, a déclaré le 12 janvier l'Autorité agroalimentaire et vétérinaire de Singapour (AVA), en réponse à des rumeurs selon lesquelles ces produits sont toxiques.

La semaine dernière, un utilisateur de Facebook a posté des images de tranches de patates douces en provenance du Vietnam qui ​avaient viré au vert après ​cuisson, conserv​ation au frigo puis réchauffement au four à micro-ondes.

Cette personne a également cité un docteur anonyme affirmant que ces patates douces étaient cultivées dans les zones contaminées par l'agent orange, et avertissait ​toutes personnes de ne pas visiter le Vietnam ou acheter ​de produits agricoles vietnamiens importés.

Dans un communiqué, l'AVA a déclaré : "nous tenons à rassurer le public que l'agent orange n'est pas connu comme cause de changement de couleur des patates douces".

Les patates douces contiennent des flavonoïdes (un antioxydant naturel) et des éléments solubles dans l'eau, lesquels peuvent conduire à un changement de couleur, a affirmé l'agence, ajoutant que si les patates douces cuites sont conservées correctement, elles ne peuvent pas poser de problèmes de sûreté alimentaire.

Selon l'AVA, les produits alimentaires et agricoles importés, ​dont les patates douces, sont régulièrement testés pour dépistage de produits chimiques et autres formes de contamination telles que par métaux lourds, pesticides et résidus de médicaments. ​Tous les produits alimentaires qui ne satisfont pas aux exigences ne ​reçoivent pas d'autorisation de commercialisation à Singapour.

L'Ambassade du Vietnam dans ce pays  a annoncé avoir pris contact et coopéré avec les autorités locales afin de clarifier et rectifier ces informations infondées. Son conseiller au commerce a également travaillé et demandé à l'AVA à ​réaliser des analyses pour les rendre publiques. -VNA