jeudi 17 août 2017 - 02:47:58

SIDA : le Vietnam répond à l'objectif 90-90-90 de l'ONU

Imprimer

Le ministère de la Santé a organisé le 25 octobre à Hanoi une cérémonie en écho à l'objectif "90-90-90" de l'ONU et afin de lancer un appel à l'action pour mettre fin à l'épidémie de SIDA au Vietnam.

Cet événement a eu lieu en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, et du secrétaire général adjoint des Nations Unies et directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé.

En juillet 2014, l'ONU a lancé le nouvel objectif 90-90-90 dans l'espoir de mettre fin à l'épidémie de SIDA et de jeter les bases de son éradication d'ici à 2030. Il s'agit de parvenir à ce que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique. Il est aussi question de faire en sorte que 90 % des personnes diagnostiquées séropositives bénéficient d'un traitement antirétroviral, et que 90 % de celles sous traitement parviennent à un état de suppression de la charge virale.

Lors de la cérémonie, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a insisté sur les aides que l'ONU avait accordées au Vietnam pour garantir la paix, réduire la pauvreté et lutter contre le VIH/SIDA. Ces 20 dernières années, avec cette assistance de l'ONU comme d'autres organisations internationales, le Vietnam a fait de considérables progrès pour maîtriser le SIDA et, désormais, il s'efforce de mettre fin à cette épidémie en 2030, a-t-il souligné.

Le vice-Premier ministre a ensuite appelé les autorités, les organisations, les citoyens et l'ensemble de la société à agir en sorte que le Vietnam parvienne à cet objectif 90-90-90 et, en cela, contribue aux efforts de l'ONU pour le succès de ce programme dans le monde entier.

Le secrétaire général adjoint et directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, a particulièrement apprécié l'engagement du gouvernement vietnamien à oeuvrer en vue d'atteindre cet objectif. Selon lui, le Vietnam est le premier pays de la région Asie-Pacifique à répondre à l'objectif 90-90-90 de l'ONU.

Ces cinq dernières années, la lutte contre le VIH/SIDA au Vietnam s'est améliorée avec une diminution du nombre de nouveaux cas, de sidéens et de décès. En 2013, 12.000 personnes ont été testées séropositives contre 30.000 en 2007, soit une baisse de 60 %. Le nombre de sidéens et de décès a également reculé de 50 % durant cette période.

Selon un rapport du ministère de la Santé, le Vietnam recense actuellement 260.000 personnes vivant avec le VIH et dont 56 % connaissent leur statut. En juin 2014, environ 86.771 personnes séropositives dans l'ensemble du pays bénéficiaient d'un traitement antirétroviral, soit un taux de 32 %. Le taux de personnes sous traitement parvenant à un état de supression de charge virale est encore très faible, de l'ordre de 5 %.

Devant cette situation, le ministère de la Santé étudie plusieurs solutions pour parvenir à l'objectif 90-90-90, dont l'amélioration de l'emploi des moyens financiers dans la lutte contre le VIH/SIDA, la définition d'une priorité pour les zones et les personnes à hauts risques comme les toxicomanes, les prostitué(e)s et leurs clients..., le renforcement de la prévention, ou encore la poursuite de l'appel à l'assistance de la communauté internationale... -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres