Parmi la centaine de motos qui circulaient au Vietnam sous le règne du roi Bao Dai (1926-1945), sept sont toujours sur les routes. Elles sont intactes et accompagnées des papiers d’enregistrement portant le nom du premier propriétaire. Et aussi en excellent état de marche.

Ces sept motos, considérées comme les plus anciennes du Vietnam, sont la propriété de Duong Minh Chinh, 45 ans, de la ville de Bac Ninh, province éponyme, à 30 km de Hanoi. Les véhicules datent du règne du roi Bao Dai (1926-1945). D’après des collectionneurs d’antiquités, les objets liés à cette époque féodale sont très précieux et souvent très bien cotés car ils se réfèrent à une période clé de l’histoire nationale. Le roi Bao Dai a été le dernier de la dynastie féodale des Nguyên (1802-1945), et même le dernier empereur vietnamien tout court. Ces véhicules, de marques Koehler Escoffier, Monet Goyon, JongLi, Monet Goyon Macon, sont appréciées pour leur ancienneté, leur design et leur excellent état de conservation. « Il y a quelques années, un propriétaire de ces motos, qui avait travaillé pour le roi Bao Dai, m’a informé que sous le règne de ce dernier, une centaine de motos roulaient au Vietnam, pour la plupart propriétés de gens proches de la cour royale, précise le collectionneur Duong Minh Chinh . C’est alors que j’ai décidé de faire des recherches ».

Une valeur sûre et intemporelle 

Chinh a confié l’entretien de ses motos à M. Huân, un ami, aussi excellent mécano. « Cette moto a la selle soudée directement au porte-bagages. Il reste une petite place pour le conducteur, recouverte d’une peau de bœuf », présente M. Huân en indiquant une des motos les plus anciennes. À côté trône un engin assez impressionnant de 200 cm3. Il s’agit d’une rareté, fabriquée à une époque où l’industrie de la moto n’était guère développée. La troisième moto, sans pare-chocs, est équipé d’un moteur à deux temps.