jeudi 17 août 2017 - 00:34:58

Séminaire sur l'édification de la Communauté socioculturelle de l'ASEAN

Imprimer

 

Séminaire intitulé "Edifier la Communauté socio-culturelle de l'ASEAN: s'orienter vers l’identité commune-expériences de l'UE". Source: VNA

Le ministère des Affaires étrangères (AE), en coopération avec la délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam, a organisé mercredi 26 août à Hanoi un séminaire intitulé "Edifier la Communauté socioculturelle de l'ASEAN: s'orienter vers l'identité commune-expériences de l'UE".

Les discussions ont porté sur des expériences européennes dans la gestion du secteur socioculturel, des mesures concrètes pour le modèle de la Communauté socioculturelle de l'ASEAN, le panorama des politiques et de l'agenda sur la culture de l'UE.

Prenant la parole, le vice-ministre des AE Le Hoai Trung et l'ambassadeur de la délégation de l'UE au Vietnam, Franz Jessen, ont exprimé leur conviction que ce séminaire contribuerait à l'édification et au développement de la Communauté socioculturelle de l'ASEAN.

Le Hoai Trung a souligné que l'UE était un modèle d'intégration régionale aussi bien d’un point de vue économique, politique que social. Le partage d'expériences avec l'UE permettra à l'ASEAN d'édifier avec succès sa communauté socioculturelle avec une identité commune.

L'ASEAN peut apprendre de l'UE que la culture est l'élément important permettant de créer et de développer une communauté commune, a précisé Mme Vu Thanh Ha de l'Institut de recherche sur l'Europe.

L'ASEAN doit se concentrer sur l'homme et élaborer des politiques en consultant la population. La solidarité est le contenu vers lequel l'UE et l'ASEAN s'orientent. La conformité entre les intérêts du pays et de la communauté est aussi un élément important pour le processus d'intégration de l'Europe, et l'ASEAN doit appliquer, a-t-elle indiqué.

Estimant les perspectives de coopération entre l'UE et l'ASEAN dans l'édification d'une communauté culturelle interrégionale, l'ambassadeur philipin Jerrii G. Santos a précisé que les deux parties doivent élargir les actuels mécanismes de coopération, renforcer les dialogues politiques en matière socioculturelle et les échanges de cadres et d'experts dans d'autres domaines. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres