Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (centre) et des responsables de la BM au séminaire. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - La Banque mondiale au Vietnam a organisé le 27 mars un séminaire pour rendre public son rapport sur "La gestion des risques en matière de sécurité sanitaire des aliments au Vietnam-défis et opportunités", ce en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Le rapport a décrit la situation actuelle de la sécurité sanitaire des aliments au Vietnam et son système de contrôle, analysé les risques et proposé des mesures pour aider le ​pays à améliorer la s​ituation, notamment dans la production de viande à Hanoï et Ho Chi Minh-Ville.

Selon ce rapport, le Vietnam dispose d'un cadre juridique mais son application laisse à désirer. Il faut mieux contrôler les risques et prendre parallèlement de nombreuses mesures. ​Les organes de contrôle sont faibles ​et les consommateurs manquent de connaissances sur la conservation des aliments. L'abus de produits chimiques dans la production agricole reste inquiétant.

Prenant la parole, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a précisé que c'était une question brûlante au Vietnam et que le pays souhaitait écouter les suggestions des organisations internationales. Il a remercié la Banque mondiale et les organisations internationales d'avoir soutenu le Vietnam ces dernières années​ et affirmé sa volonté de poursuivre la coopération bilatérale en la matière.

Vu Duc Dam a insisté sur l'amélioration de la compétence des organes de gestion de l'Etat et le renforcement de la sensibilisation ​des habitants.-VNA