dimanche 20 août 2017 - 22:41:28

Semaine culturelle et touristique des rizières en terrasse de Hoàng Su Phi

Imprimer

Les rizières en terrasse de Hoàng Su Phi. Photo: VNA
La semaine culturelle et touristique des rizières en terrasse de Hoàng Su Phi​ aura lieu du 24 au 26 septembre dans le district éponyme d​e la province de Hà Giang (Nord).

A cette occasion, des reconstitutions de fêtes populaires seront organisées, comme la fête Quya Heng et la fête en l’honneur du génie de la forêt des Dao, la fête du nouveau riz, la fête Gau Tao des H'mong…

Diverses activités folkloriques et sportives sont prévues : des chants alternés, des combats de boucs, du tir à l’arbalète…

Une cérémonie de proclamation de l’inscription de la fête Quya Heng des Dao de la commune de Ho Thau sur la liste du patrimoine immatériel national aura lieu à cette même occasion.

Le district de Hoàng Su Phi est célèbre en particulier pour ses rizières en amphithéâtres, sans doute le panorama le plus spectaculaire tant les terrasses de riz, «escaliers célestes», semblent s’échapper vers le ciel.

Ces rizières en terrasses s’étendent sur les six communes ​de Ban Luôc, San Sa Hô, Ban Phùng, Hô Thâu, Nâm Ty et de Thông Nguyên. ​Générations après générations, les cultivateurs ont aménagé le paysage, déboisé, creusé des canaux d’irrigation et terrassé les collines en gradins pour y cultiver leur riz.

Elles constituent l'un des paysages les plus impressionnants du Vietnam. Leurs bâtisseurs ne sont autres que les ethnies La Chi, Dao et Nùng.

Ces rizières en gradins ont trois particularités que celles de Mù Cang Chai et Sa Pa, ​également très réputées, n’ont pas encore. La première est d’abriter la plus grande rizière en gradins du pays, de près de 200 ha, dans la commune de Ban Luôc.

Le deuxième, ​c'est leur surface totale de 764,8 ha. À noter qu’elles existent depuis plus de 300 ans et qu’il y a des hameaux La Chi, Nùng et Dao à proximité immédiate. Le troisième est leur dénivelé : jusqu’à 1.500 m de la vallée aux crêtes. Ces rizières possèdent des milliers de gradins séparés d’un mètre les uns des autres, notamment dans la commune de Ban Luôc.

À chaque ethnie sa rizière

Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi qui existent depuis trois siècles ont non seulement des valeurs matérielles mais aussi historiques, culturelles et esthétiques.

Quand on les examine de près, on peut deviner quelle ethnie minoritaire les a conçues. Celles des Dao et Nùng alternent avec des zones de forêt, alors que celles des La Chi sont souvent à proximité de chez eux. C’est la raison pour laquelle, du centre du chef-lieu de Hà Giang à Hoàng Su Phi, on voit des rizières d’un jaune profond entourées de forêt. Quel paysage magnifique !

Les rizières en gradins de Hoàng Su Phi sont belles toute l’année, vertes quand le riz est jeune et dorées quand il est mûr. Elles sont un sujet d’inspiration inépuisable pour les artistes et photographes.

Le grand tournant dans le développement économique du district de Hoàng Su Phi a été la reconnaissance en septembre 2012 de ces rizières en tant que vestige national. Actuellement, Hà Giang compte 16 patrimoines nationaux. Autant d’atouts de poids pour développer le tourisme local. –VNA


Vos commentaires sur cet article ...
Autres