Photo: internet

Hanoï (VNA) - Chaque année, le Conseil national sur la sécurité et l’hygiène au travail organisera des dialogues avec les travailleurs comme les entreprises pour résoudre les problèmes relatifs aux accidents du travail et à la prévention des incendies.

Il s’agit d’un des contenus conclus lors de la première réunion du Conseil national sur la sécurité et l’hygiène au travail, tenue le 28 février à Hanoi.

Ce conseil se compose de 15 membres, avec comme président le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Dao Ngoc Dung, trois vice-présidents que sont le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le vice-ministre de la Santé, le vice-président de la Confédération générale du travail du Vietnam. Les autres membres sont des dirigeants de ministères, de l'Union des Coopératives du Vietnam, de l’Association des agriculteurs du Vietnam, de la Chambre de Commerce et de l'Industrie du Vietnam…

La mission principale de ce conseil est de donner des consultations au gouvernement dans l’élaboration ou la modification des politiques et lois sur la sécurité et l’hygiène au travail. En particulier, le conseil doit organiser des dialogues réguliers avec les travailleurs et les entreprises sur cette question.

A cette réunion, le ministre Dao Ngoc Dung a souligné que pour bien mener sa mission, le Conseil national sur la sécurité et l’hygiène au travail devrait organiser des enquêtes pour bien saisir la situation réelle dans les localités et secteurs où se produisent souvent des accidents du travail.

Le Conseil national sur la sécurité et l’hygiène au travail a été créé d’après la décision 1037/QĐ-TTg du Premier ministre, promulguée le 10 juin 2016. -CPV/VNA