mercredi 29 mars 2017 - 04:40:01

Sa Pa, un vrai paradis montagnard

Imprimer

Lao Cai (VNA) - Sa Pa (province de Lào Cai, au Nord) est devenu ces dernières années un des hauts lieux du tourisme au Vietnam. Ce bourg, doté de quelques bâtisses d’architecture française datant de la période coloniale, dont son église, mérite le détour pour ses paysages de haute montagne à couper le souffle mais surtout pour ses minorités ethniques.

Les rizières déploient toutes les nuances de vert. Photo : Vân Anh/CVN

Situé au Nord-Ouest du Vietnam, Sa Pa est niché à 1.600 m d’altitude, à 38 km de Lào Cai et à 350 km de Hanoï. Son climat est tempéré toute l’année. En été, les quatre saisons peuvent défiler en une journée : printemps le matin, été le midi, automne l’après-midi et hiver le soir.

La température moyenne annuelle est de 15°C. En été, le bourg ne connaît pas la grande chaleur qui écrase les plaines, la température oscillant entre 13°C et 15°C la nuit et 20-25°C la journée. En hiver, de décembre à février, le froid est mordant et les températures peuvent parfois être négatives. Ces dernières années, la neige est tombée à plusieurs reprises à Sa Pa, un spectacle rare qui a attiré les foules. 

En 1940, les Français ont décidé de faire de Sa Pa une station d’altitude. Un réseau hydroélectrique et une station de pompage ont rapidement vu le jour, ainsi qu’un palais du gouverneur et plus de 200 villas. Actuellement, Sa Pa est devenu une destination touristique phare du pays.

Les touristes sont conseillés à visiter Sa Pa au printemps où les pêchers et pruniers fleurissent. Entre février et avril, vous pourrez contempler le spectacle de la nature se réveillant après les longs mois d’hiver.

Les riziculteurs locaux réalisent une récole par an. Début mai, ils commencent à semer les jeunes plants. Pour admirer et photographier les rizières en terrasses, le meilleur moment est de juillet à septembre où les rizières déploient toutes les nuances de vert.

D’octobre à décembre, il fait froid et le brouillard règne en maître. Mais c’est le moment où les cascades sont les plus spectaculaires, grossies après plusieurs mois de pluie.

Quelques lieux à visiter  :


Vue générale du bourg de Sa Pa de la montagne de Hàm Rông. Photo : Vân Anh/CVN

Le mont Fansipan - le toit de l’Indochine 

Avec ses 3.143 m d’altitude, au cœur de la chaîne de montagne Hoàng Liên Son, le Fansipan est le point culminant de l’Indochine. Il est possible d’y monter à pied. Il y a plusieurs itinéraires. Comptez deux jours pour la montée, et une pour la descente. Il est interdit de s’y aventurer sans guide tant les risques de se perdre sont élevés. Sur le chemin, des paysages magnifiques vous attendent, mais aussi pas mal de sueur et de douleurs musculaires. À ne pas prendre à la légère ! Depuis quelques mois, un téléphérique permet d’accéder en 15 minutes au sommet. Mais vous gagnerez en confort ce que vous perdrez en plaisir, celui de conquérir un sommet par la seule force de ses muscles et la volonté.

La montagne de Hàm Rông

Cette petite montagne est accessible à partir du centre de Sa Pa, le début de l’ascension commençant à 100 m de l’église. Elle a été aménagée en un vaste espace jardiné débordant de plantes ornementales où il fait bon flâner. Elle domine le bourg d’une hauteur de 200 m et offre un panorama époustouflant sur les vallées environnantes.
 
Les fleurs sur la montagne de Hàm Rông. Photo : Vân Anh/CVN

L’église

Située au cœur du bourg, l’église a été construite en 1895. C’est le bâtiment français le mieux conservé. Il a bénéficié de travaux de restauration et est devenu l’un des symboles du bourg devant lequel tout le monde aime se faire photographier.

La vallée de Muong Hoa

Située à 8 km du bourg de Sa Pa, la vallée de Muong Hoa relève de la commune de Hâu Thào. Sa particularité est d’abriter des roches de quartzite gravées de signes mystérieux, classées au patrimoine national, que l’on appelle des pétroglyphes, dont les scientifiques n’ont pas encore réussi à percer les mystères. Cette vallée se distingue aussi par son ruisseau de 15 km qui traverse les communes de Lao Chai, Ta Van, Hâu Thao et Ban Hô.

Les villages de Cat Cat et de Ta Phin avec les particularités culturelles des ethnies minoritaires méritent aussi le détour.

Le bourg de Sa Pa a été récemment élu parmi les «sites touristiques émergents de l’Asie en 2017» par le plus grand site web de voyage du monde, TripAdvisor. -CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres