jeudi 17 août 2017 - 00:47:37

Réunion sur l'adaptation au changement climatique à Soc Trang

Imprimer

 

Photo : internet

Soc Trang (VNA) ​- Un briefing sur la mission de la résilience à la sécheresse et à la salinisation dans le Delta du Mékong a eu lieu le 28 avril à Soc Trang, sous la présidence du vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung.

​La réunion a suscité la participation de dirigeants des ministères, des branches de ressort central, du Comité de pilotage du Nam Bô Occidental et des services de 11 villes et provinces touchées par la salinisation que sont Long An, Tien Giang, Ben Tre, Trà Vinh, Soc Trang, Bac Liêu, Cà Mau, Kiên Giang, Hâu Giang, Vinh Long et Can Tho.

Le rapport du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR) sur la salinisation et la sécheresse indique que ces phénomènes ont déjà ravagé plus de 208.000 ha de riz, plus de 9.400 ha de vergers, outre plus de 2.000 ha de bassins d'aquiculture. En ​outre, ​près de 225.800 ​foyers du Delta du Mékong, dont 43.000 à Soc Trang, connaissent une pénurie d’eau ​courant.

Les chiffres du MADR montrent que depuis la fin de 2015, la salinisation est plus grave que la moyenne des dernières années, avec une pénétration de 50 à 150km dans l​a terre ferme. ​Il a demandé aux provinces sinistrées ​d’approvisionner ​en eau ​courante ​les populations et les exploitations agricoles, car selon les prévisions, la sécheresse et la salinisation ​continuent de s’aggraver.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé aux localités de continuer de suivre de près les évolutions de la sécheresse et de la salinisation, de mobiliser ​l'ensemble du système politique, ​impliquer la population dans l’accélération des activités de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles. La première priorité aujourd'hui, c’est d’approvisionne​r suffisamment ​la population. ​Par ailleurs, les ministères et les branches concernés doivent informer ​opportunément la population ​afin qu’elles conservent suffisamment d’eau pour la production et l​a vie quotidienne, restructurent leurs récoltes...

Il faut renforcer les capacités de prévisions météorologiques, l’élaboration d'aménagements de zones, de politiques d’assistance spécifiques aux régions les plus touchées par les catastrophes naturelles, la gestion des forêts de protection, le renforcement de la coopération internationale dans la résilience au changement climatique..., a souligné le vice-Premier ministre, s'agissant de mesures à long terme​.

 

Enfin, les ​représentants des ministères et des branches des 11 villes et provinces du Delta du Mékong ont demandé au gouvernement et ​aux ​organes compétentes ​de prendre des mesures rapides et réalistes pour l'adaptation au changement climatique et  la réduction de ses impacts.- VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres