Une patrouille dans la zone frontalière Vietnam-Cambodge. Photo: VNA

Le renforcement de la protection de la souveraineté et de l'intégrité territoriale dans les zones frontalières du Nam Bo Occidental est l'une des tâches importantes fixées lors de la réunion sur la sécurité et la défense de la ligne frontalière Vietnam-Cambodge qui a eu lieu le 15 septembre dans la ville de Can Tho (Sud).

Le chef du Département de la sécurité et de la défense du Comité de pilotage du Nam Bo Occidental, Nguyen Doan Ket, a demandé aux organes concernés de bien estimer la situation pour élaborer des plans d'action de gestion et de protection des frontières nationales, ainsi que de mener à bien la délimitation et la pose des bornes conformément aux accords convenus par le Vietnam et le Cambodge.

Il a souligné les relations extérieures et de diplomatie populaire, la coopération entre les autorités et les gardes-frontières des deux pays, la sensibilisation de la population à la lutte contre les complots et les manœuvres des forces hostiles, ce afin de faciliter la délimitation et la pose des bornes, ainsi que la gestion et le règlement des questions frontalières.

Selon le Comité de pilotage du Nam Bo Occidental, les provinces de la région ont déterminé 119 des 150 sites d'implantation de bornes et en ont posé 112. La province de Dong Thap a achevé la délimitation et la pose des bornes.

Quant à l'agriculture, la région a produit 5,5 millions de tonnes de paddy et exporté 4,09 millions de riz pour 1,76 milliard de dollars, et a exploité 2,27 millions de produits aquatiques. -VNA