Le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (debout). Photo : VNA

Hanoi (VNA) – Le bilan des 10 ans d’application de la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption permettra de découvrir des lacunes de la législation et d’avancer des solutions, selon le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Le vice-Premier ministre a présidé le 22 décembre la 2e réunion du Comité de pilotage de la réalisation du bilan des 10 ans d’application de la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption. Cette réunion a évalué le rythme de la réalisation de ce bilan tout en discutant de l’organisation de la conférence nationale sur ce sujet.

Le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, également président du Comité de pilotage, a indiqué que la réalisation du bilan s’avérait encore lente. Certains organismes et localités ne soumettent toujours pas leurs rapports. Plusieurs solutions avancées sont superficielles, notamment en termes de récompense des organisations et particuliers brillants dans la lutte contre la corruption.

Nguyen Xuan Phuc a demandé de s’intéresser davantage à la qualité des rapports des ministères, organismes et localités, d’accélérer le rythme des travaux et les contrôles. Il a exigé que les ministères, organismes et localités accomplissent leurs rapports d’ici janvier 2016. Le projet de rapport du gouvernement concernant les 10 ans d’application de la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption d​evra être parachevé en février 2016. Selon le vice-Premier ministre, ce projet de rapport sera adopté lors d’une réunion en mars 2016 du Comité de pilotage. La conférence nationale consacrée au bilan des 10 ans d’application de la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption devra être organisée fin mars 2016. -VNA