La réunion gouvernementale du mois de juillet.

Le gouvernement a tenu ce vendredi à Hanoi sa réunion du mois de juillet. Il a été question d'évaluer la situation socio-économique du mois précédent et depuis le début de l’année, de discuter de la mise en œuvre des programmes nationaux ciblés pour la période 2010-2015 et de définir ceux pour 2016-2020, sans oublier d'aborder le rapport sur la création de l’e-gouvernement.

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a déclaré que la situation socio-économique continuait de s’améliorer et que les objectifs fixés pour l’année devraient être atteints. Il a demandé aux ministères et aux localités de mettre en oeuvre toutes les mesures qui s’imposent pour lever les obstacles à la production, au commerce, d'améliorer l'environnement d'affaires, d'éléver la compétitivité nationale, de développer de nouveaux débouchés pour les produits agricoles, d’augmenter les exportations et de contrôler le déficit commercial, ainsi que de veiller aux politiques de bien-être social. Concernant les programmes nationaux ciblés, le chef du gouvernement a demandé de faire au mieux pour mettre en oeuvre efficacement ceux d'édification de la Nouvelle ruralité et de réduction durable de la pauvreté.

Par ailleurs, Nguyen Tan Dung a souligné que les membres du gouvernement avaient affirmé leur haute détermination d'accélérer le processus de création de l'e-gouvernement avant de convenir de prendre des mesures nécessaires pour le mettre en oeuvre. Le Premier ministre a fait part de ses avis sur les propositions des ministres concernant la protection des forêts, l'accélération du décaissement des investissements et du processus d'actionnarisation des entreprises, la promotion du tourisme, etc.

Les participants ont proposé de donner la priorité à la production et au commerce, à la promotion du commerce dans le pays et à l'étranger, à l'application des avancées technologiques dans le secteur manufacturier, au renforcement de la connectivité dans la production, la transformation et la consommation, en tirant profit des opportunités créées par les accords de libre-échange. La réunion a également permis d'examiner le soutien aux démunis dans les zones reculées et exposées aux catastrophes, l'amélioration des services de santé, le contrôle des maladies épidémiques et de l'hygiène alimentaire. -VNA