Nghê An (VNA) - Une conférence de sensibilisation sur les résultats de la densification et de la réhabilitation des bornes frontalières Vietnam-Laos, et l’​application des ​textes sur la gestion des frontières communes, a eu lieu jeudi 4 août dans la province de Nghê An (Centre).

La borne 597 sur la frontière Vietnam-Laos. Photo : VNA

Cet évènement était placé sous l'égide du Comité national des frontières et des Comités de pilotage du bornage des frontières Vietnam-Laos des provinces centrales de Thanh Hoa, Nghê An et de Ha Tinh.

Le Vietnam et le Laos partagent plus de 2.300 km de frontières communes dans dix provinces vietnamiennes, dont six districts de Nghê An.

Les deux pays ont achevé leurs négociations pour la détermination de la ligne frontalière sur les cartes et autres documents. ​Ils ont convenu de construire 834 bornes frontalières et 168 poteaux de repérage sur la ligne de démarcation. Sur ce total, 116 bornes frontalières ont été implantées à Nghê An.

Des représentants ​de Thanh Hoa, Nghê An et de Ha Tinh ont annoncé ​les résultats de la densification et de la réhabilitation des bornes frontalières. Ce réseau de bornes modernes donne des conditions favorables ​aux tâches de gestion des activités aux frontières communes.

Les parties ont également traité de l'application ​des textes concernant la gestion des frontières Vietnam-Laos.

De 1977 à 2013, ​les deux pays ont ​convenu de dix ​textes ​dont le traité de détermination des frontières Vietnam-Laos, le protocole sur la démarcation et le bornage des frontières Vietnam-Laos, l’accord sur le statut de gestion des frontières nationales Vietnam-Laos, le traité de détermination des points d’intersection frontalière Vietnam-Laos, l’accord sur le règlement de la migration libre et le mariage sans contrat dans les régions limitrophes…

Le Comité national des frontières a demandé aux localités ​d'appliquer strictement les points de vue et les options du Parti et de l’Etat vietnamiens sur les frontières terrestres nationales, de renforcer la sensibilisation et l’éducation ​afin d'élever les connaissances de tous les cadres et combattants, ainsi que de la​ population, sur ​les questions frontalières, ainsi que les relations frontalières entre le Vietnam et le Laos.

Les localités frontalières du Vietnam en collaboration avec leurs homologues laotiens exécutent strictement l’accord sur le statut de la gestion frontalière et de défense ​des lignes frontalières, ​coopèrent étroitement dans le partage d'informations, la lutte contre la crimin​alité transnationa​le, la coopération et le développement d'infrastructures socioéconomiques, notamment le ​réseau de ​communications terrestres et de postes frontaliers. - VNA