Des forces armées de Ha Tinh aident à régler les conséquences du typhon Talas. Photo: baohatinh

 

Ha Tinh (VNA) - Le typhon Talas a frappé lundi matin 17 juillet les provinces centrales de Nghe An et de Ha Tinh, causant de nombreux dégâts humains et matériels.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, président du comité national de recherche et de sauvetage, a présidé une visioconférence sur la réparation des dégâts causés par ​ce typhon dans le Centre du Vietnam. 

Les comités populaires des localités du Centre ont été chargés d’estimer le coût des dommages, de venir en aide aux sinistrés, d’évacuer les populations des zones à risque ainsi que de garantir la circulation, les communications et l’approvisionnement en électricité des zones touchées. Le typhon a par ailleurs causé la mort d’une habitante dans la province de Nghe An tandis que des milliers d’hectares de rizières et de cultures vivrières ont été endommagés.

Trinh Dinh Dung a également demandé aux ministères et localités concernés ​de mobiliser toutes les ressources nécessaires afin de retrouver l’équipage du bateau VTB 26 qui a fait naufrage au large de la province de Nghe An. Le sinistre a eu lieu non loin de l’île de Hon Ngu, faisant selon les dernières estimations un mort et cinq disparus. Les sept autres membres de l’équipage ont été retrouvés sains et saufs.

Le typhon s’est ensuite affaibli en tempête tropicale, délivrant de fortes averses ​dans le Centre du pays. Les autorités locales tentent de réparer les dégâts et poursuivent leurs activités de prévention contre les risques d’inondations et de glissements de terrain.

Hoang Nghia Hieu, chef du service de l’Agriculture et du Développement rural, également chef adjoint du comité provincial de pilotage de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles, de recherches et de secours de Nghe An, indique:

"Notre province possède 625 lacs-réservoirs dont 45 risquent de déborder. Tout d’abord, nous avons débuté l’évacuation des habitants vivant en aval. Nous avons également déployé des ressources humaines et logistiques afin d’étudier l’évolution de la situation. Nous pourrons de fait acheminer des secours rapidement ou agir en conséquence, par exemple en abaissant le niveau des lacs afin de réduire le risque de rupture des barrages."

Selon ​un rapport du commandement des gardes-frontières de Nghe An, le navire VTB 26, transportant 4.700 tonnes de charbon de Hai Phong à Cua Lo, a chaviré dans une zone située à 800m au Nord de l’île Hòn Ngư. Treize hommes​ sont portés disparus.

Les gardes-frontières, en collaboration avec les pêcheurs locaux, se sont rendus sur place afin de mener des opérations de recherche et de sauvetage. Pour l’heure, 3 personnes ont été retrouvées saines et sauves, dont deux en bonne santé. -VOV/VNA