Hanoï (VNA) - La deuxième session de l’Assemblée nationale, 14ème législature, s’​est ouverte hier jeudi à Hanoï. En vue de préparer cet événement, une série de rencontres entre députés et électeurs ont eu lieu dans l’ensemble du pays. Ces rencontres, organisées dans une ambiance démocratique et franche, ont permis de recueillir les avis d’un grand nombre d’électeurs.

Le secrétaire général du CC du PCV, Nguyen Phu Trong, rencontre des électeurs de Hanoï. Photo: VNA

Élargir le nombre d’électeurs lors des rencontres

La plupart des rencontres se sont déroulées dans les communes ou quartiers au lieu des arrondissements et districts comme auparavant. Un plus grand nombre d’électeurs se sont donc présentés, environ 200 par rencontre. Les sujets abordés étaient aussi plus variés : élaboration des lois, développement socio-économique, protection de l’environnement, éradication de la pauvreté, instauration de la Nouvelle ruralité, mais aussi le règlement des infractions dans la construction et la formation des travailleurs ruraux...

Recueillir le maximum d’avis et expliquer en détail les problématiques

Lors de ces rencontres, les députés et les responsables locaux ont répondu directement aux questions posées par les électeurs sur leurs localités et notamment sur l’éradication de la pauvreté, l’instauration de la Nouvelle ruralité et la nomination des cadres. Les réponses apportées ont satisfait l’électorat. Pour améliorer la pertinence de ces rencontres avec l’électorat, le chef du groupe des députés de la ville de Hanoï, Ngo Duy Hieu, a demandé au comité populaire municipal de faire participer le maximum de ses cadres à ces événements. Les antennes du Front de la Patrie du Vietnam ont invité les électeurs représentatifs des différentes catégories socio-professionnelles à participer à ces rencontres organisées en l’espèce, en fonction des thèmes qui seront abordés à la prochaine session parlementaire.

Do Duy Thuong, ancien vice-président du comité central du Front de la Patrie du Vietnam, qualifie de positif le fait qu’en plus des rencontres organisées avant et après les sessions parlementaires, il existe celles initiées à la demande des électeurs et selon des thèmes spécifiques.

"L’amélioration des rencontres avec l’électorat permet à l’Assemblée nationale de mieux rendre compte de la réalité du pays. Nous pourrons aussi ajouter les actes normatifs portant sur ces activités", a fait savoir Do Duy Thuong.

De son côté, Bui Nguyen Suy, chef adjoint de la Commission de l’Assemblée nationale en charge de la volonté du peuple, a indiqué :

«Il faut adopter une réglementation concernant les rencontres avec l’électorat avant, après les sessions parlementaires ou selon des thématiques. Cela permet aux députés de rencontrer le plus possible d’électeurs dans les localités».

Grâce à toutes ces mesures, l’efficacité des actions de l’Assemblée nationale sera certainement renforcée, au service des intérêts du peuple. -VOV/VNA