La délégation du Vietnam à la 39e session du Comité du patrimoine mondial à Istanbul en juillet 2016. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Comité national de l'UNESCO Vietnam a organisé le 10 janvier à Hanoi une réunion pour faire le bilan de ses activités de 2016 et fixer ses orientations de pour 2017. 

L'année 2016 a marqué la participation active et dynamique du Vietnam à tous les forums et ​en tous domaines de l'UNESCO, notamment aux réunions du Conseil exécutif de l'UNESCO et du Comité du patrimoine mondial, a annoncé Tran Thi Hoang Mai, secrétaire général adjoint du Comité national de l'UNESCO Vietnam.

Le comité a ​fourni des suggestions pour les programmes d'activités de l'UNESCO, et participé activement aux débats sur ses orientations futures. La compétence, la responsabilité et la volonté du Vietnam dans le règlement de ses relations avec les pays ont été hautement appréciées par les pays, ce contribuant à ​élever ​le statut du Vietnam sur la scène internationale.

Le Vietnam a bien assumé ses positions importantes au sein des comités importants de l'UNESCO, et organisé avec succès la 8e Conférence de l'Assemblée générale de la Registre Mémoire pour Asie-Pacifique.

En 2016, trois patrimoines nationaux du Vietnam ont été reconnus par l'UNESCO. La littérature gravée sur l'architecture royale de Huê et les tablettes de bois de l'école Phuc Giang à Hà Tinh, ont été classées en mai 2016 au patrimoine documentaire inscrit au registre "Mémoire du monde, région Asie-Pacifique" tandis que les pratiques liées à la croyance viêt en les Déesses-Mères des Trois mondes ont été classées en décembre 2016 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Le Vietnam a rejoint ​un réseau d'experts, ​étendu ses relations de coopération avec des organisations et des pays afin de bénéficier de leurs conseils. Il a su aussi bénéficier des expériences de l'UNESCO au service de son processus de développement socioéconomique.

Le Vietnam se prépare sa candidature au poste de directeur général de l'UNESCO pour le mandat 2017-2021.

Selon Le Hoai Trung, vice-ministre des Affaires étrangères et président du Comité national de l'UNESCO du Vietnam, en 2017, les ministères et secteurs doivent ​définir des politiques et des mécanismes appropriés afin de bien gérer les patrimoines classés, et porter leur attention sur le développement des sciences, notamment de l'hydrologie et de l'océanographie. Par ailleurs, il faut immédiatement régler les difficultés en matière financière et de formation du personnel.

Concrètement, le Comité national de l'UNESCO continue de promouvoir son rôle lors des forums internationaux à travers ses positions au sein des comités de l'UNESCO, d'accélérer ses activités dans l'éducation, l'information et les sciences sociales, ainsi que d'appeler le soutien à la candidature au poste de directeur général de l'UNESCO du pays pour le mandat 2017-2021... -VNA